Satan au Bataclan
Article mis en ligne le 21 décembre 2015
dernière modification le 20 décembre 2015

par K.S.
logo imprimer

Deux prêtres catholiques ne se sont pas associés aux hommages rendus aux victimes du Bataclan lors des attentats du 13 novembre.

C’est ce que rapporte l’UFAL [1] sur son site, en publiant un article paru sur l’hebdomadaire Marianne (http://www.marianne.net/pretre-lorr...).

Le Père Benoit, prêtre basé à Lyon, sur un site de la nébuleuse traditionnaliste, ’Riposte-catholique’, accuse les victimes d’être "les frères siamiois" de leurs assassins et leur reproche d’avoir assisté au concert du groupe de rock Eagles of Death Metal :" Vous invoquez le diable en rigolant ? Lui vous prend au sérieux. (...) On ne joue pas avec les icônes, elles véhiculent le sacré… (...) Le drame de l’humanisme athée, qui aime le diable, la mort, la violence, et qui le dit... et qui en meurt ! "

Un autre prêtre, l’abbé de la paroisse de Wisembach sise dans les Vosges lorraines, a salué la mémoire des personnes mortes aux terrasses des cafés parisiens mais a exclu les victimes du Bataclan, qui assistaient selon lui à un concert ’inspiré par Satan".

On attendrait pourtant un peu plus de compassion.

Dans l’un et l’autre cas, les réactions de la hiérarchie catholique sont très mesurées et finalement assez indulgentes à l’égard de leurs subordonnés. L’ "aggiornamento", quel joli mot, doux, chantant, propre à endormir les consciences… Mais les dogmes restent, le diable est censé toujours exister, le paradis, l’enfer également… Est-ce si différent de l’islam, radical ou non ?

SKS

Notes :

[1Union des Familles Laïques


Dans la même rubrique

Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84