Conservateurs de tous pays et de toutes religions...
En Turquie : Mère, une « carrière » ?
Article mis en ligne le 6 janvier 2016

par K.S.
logo imprimer

En novembre 2014, le président islamo-conservateur turc, Recep Tayyip Erdogan, livrait sa vision de la place des femmes dans la société à Istanbul, au cours d’un sommet sur la justice et les femmes :

« Notre religion [l’islam] a défini une place pour les femmes [dans la société] : la maternité », disait-il alors.

Dès janvier, son ministre de la Santé, Mehmet Müezzinoglu, disait estimer que « les mères ne doivent pas mettre d’autres carrières que la maternité au centre de leur vie. Élever de nouvelles générations doit être au centre de leurs préoccupations ».

Ces déclarations ont suscité un tollé.

. L’écrivaine turque Elif Shafak a notamment déclaré sur Twitter que « la maternité n’est pas une carrière. Les femmes turques devraient pouvoir décider elles-mêmes de leur chemin dans la vie, et non se le faire imposer par des hommes politiques », et, sur Libération, dans un article intitulé « Istanbul est une âme libre » (http://www.liberation.fr/voyages/20...) :

« Istanbul est généreuse et destructrice à la fois. Magnétique et charismatique, et pourtant la vie quotidienne y est un combat épuisant. Vieille âme, jeune énergie. L’Orient dans l’Occident. Comme ses célèbres ponts, elle est suspendue entre deux continents, dans un espace bien à elle. Elle est l’une des villes les plus visitées au monde, et pourtant elle reste méconnue et garde ses contes secrets. Un lieu d’amnésie collective où le passé y est constamment effacé, perdu. Même si l’âme de la ville est féminine, les rues appartiennent aux hommes, surtout à la tombée de la nuit. Les gens et la culture, comme dans le reste de la Turquie, sont patriarcaux, sexistes et homophobes. Mais les femmes d’Istanbul sont bien là, qu’elles soient Turques, Kurdes, Arméniennes, Juives, Grecques, Alevi… elles vivent, grandissent et respirent, dansant silencieusement. Ici, il n’y a pas de mélancolie. »

(Traduit par Virginie Ballet)


Dans la même rubrique

Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84