Marseille, au CIRA, le 5 février
« Alexandre Grothendieck, génie puis ennemi de la science »

par K.S.

Vendredi 5 février 2016
à 19 heures :

C​onférence

« Alexandre Grothendieck, génie puis ennemi de la science »

par Pierre ​JOUVENTIN, chercheur éthologue [1].

Un personnage de roman à peu près inconnu des milieux libertaires et à la dimension mythique est mort en 2014 dans l’anonymat à Saint-Girons en Ariège à l’âge de 86 ans. Considéré comme le plus grand mathématicien de son époque et, par certains, de tous les temps, ses convictions pacifistes, antimilitaristes, antinucléaires, néomalthusiennes, anarchistes, détonnaient. Il a été un précurseur de la décroissance, de la simplicité volontaire et de l’écologie politique. Il était le fils d’Alexandre Chapiro, militant anarchiste célèbre condamné à mort à l’âge de 14 ans par le pouvoir tsariste, puis à nouveau par le pouvoir bolchévique, puis par le pouvoir nazi, puis par le pouvoir franquiste, mais qui sera capturé par la police de Vichy et mourra à Auschwitz en 1942.

CIRA (Centre international de recherches sur l’anarchisme),
50 rue Consolat (près des Réformés) 13001 Marseille