Au Pakistan, au Bangladesh...

dimanche 28 février 2016
par  K.S.
popularité : 4%

Au Pakistan, au Bangladesh : mieux vaut n’être ni femme, ni laïque

Au Pakistan :

Une loi autorise les hommes à commettre des “crimes d’honneur” sans être inquiétés. Ainsi, Saba a "osé" se marier avec l’homme qu’elle avait choisi. En conséquence, son père lui a tiré une balle en pleine tête puis a jeté dans une rivière son corps mis dans un sac. Il n’a pas été inquiété pour ses actes. Aussi incroyable que cela puisse paraître, Saba a survécu et son histoire est désormais racontée dans un documentaire nominé aux Oscars [1]. Si le Premier ministre pakistanais a promis de mettre fin à ces crimes, il est malheureusement possible – et probable – que, n’étant plus sous les feux des projecteurs, après la remise des Oscars, ce projet de réforme du droit pakistanais soit abandonné.

Pétition (urgente) :

https://secure.avaaz.org/fr/pakista...

Voir aussi : http://www.amnesty.be/je-veux-agir/...

Au Bangladesh :

Depuis 2013, la situation devient de plus en plus difficile pour les blogueurs et écrivains humanistes et athées. En raison de leurs valeurs laïques et de leur critique des fondamentalismes religieux, 84 écrivains et blogueurs laïques sont désignés par les groupes islamistes comme à abattre, 10 d’entre eux ont déjà perdu la vie et les autres vivent sous menace de mort permanente.

Le gouvernement ne protège pas les écrivains menacés et participe même directement à l’oppression des libres penseurs en multipliant les arrestations pour "blasphème" et "insulte à l’Islam" (valant 14 ans de prison).

En savoir plus :

http://www.ufal.org/blogueurs-menac...


[1"Une fille dans la rivière, le prix du pardon". Nommé aux Oscars, ce film dénonce les crimes d’honneur au Pakistan.Le film suit l’histoire, vraie, d’une jeune femme qui a survécu à l’agression de son père et de son oncle lesquels voulaient la tuer pour apurer une dette d’honneur.

Le court métrage a été réalisé par Sharmeen Obaid Chinoy qui dénonce là une pratique qui fait chaque année des centaines de morts au Pakistan : “Si vous allez dans des petites villes, dans des villages du Pakistan vous allez trouver des gens qui pensent qu’un crime d’honneur n’est pas un crime parce que personne ne va jamais en prison après ça. J’ai donc voulu lancer un débat national parce que les gens doivent comprendre que c’est un crime très grave. Ce n’est pas quelque chose qui fait partie de notre religion de notre culture et c’est quelque chose qui doit être considéré comme un assassinat, les auteurs doivent aller en prison.”

Le père de Saba et son oncle ont été arrêtés et sont allés en prison mais on a fait pression sur la jeune femme pour qu’elle accorde son pardon ce qui est une disposition du code pénal pakistanais.

Une loi est déjà passée devant la chambre basse du parlement mais elle n’a pas encore été validée par la chambre haute.

Sharmeen Obaid Chinoy : “Pour moi la plus grande victoire du film ce serait que notre Premier ministre s’empare du dossier et qu’il réunisse les personnes compétentes autour d’une table pour faire passer la loi contre les crimes d’honneur. Ce serait sa contribution à la cause des femmes car aucune femme dans ce pays ne devrait être assassinée pour l’honneur. Si c’est le cas les gens doivent aller en prison pour donner l’exemple.” Source : http://fr.euronews.com/2016/02/11/p....


Brèves

24 juillet 2013 - Jacques Prévert :

"Les religions ne sont que les trusts des superstitions."
(Spectacle /1952)

26 juin 2013 - Ne pas oublier Amina :

Pétition :
http://www.avaaz.org/fr/petition/FR...
et articles http://penselibre.org/spip.php?arti.

24 mai 2013 - Religion modérée...

"Une religion est modérée lorsqu’elle n’a pas de bras armé ; ou quand elle cesse d’y recourir. Ou (...)

31 janvier 2012 - Nice : Défense de la laïcité

"Pour un service Public
de la PETITE ENFANCE"
Vendredi 10 Février de 18h.30 à 20h
Plus de (...)

3 octobre 2010 - Lourde (s) bavure...

Le 13 septembre dernier : un convoi de pèlerins italiens à destination de Lourdes sur un train de (...)