A voir ou revoir : Elles… les filles du Plessis
Article mis en ligne le 15 mars 2016

par K.S.
logo imprimer

L’UFAL [1] signale sur son site la possibilité de voir ou revoir une excellente fiction, "Elles… les filles du Plessis " de Bénédicte Delmas :

http://pluzz.francetv.fr/videos/ell....

Ce téléfilm nous ramène dans un passé pas si lointain, avant les lois permettant l’usage des contraceptifs [2] puis l’interruption volontaire de grossesse [3] .

En 1970, les jeunes filles n’avaient aucun pouvoir de décision ni sur leur corps, ni sur leur avenir. Le choix de leur vie ne leur appartenait pas. Une grossesse volontaire ou non désirée pouvait mettre leur avenir, voire leur vie, en péril. Elles étaient subordonnées aux décisions familiales, qui subissaient de fortes pressions d’une partie de la société. Beaucoup avaient recours à des « faiseuses d’anges ».

Certaines se retrouvaient dans l’un ou l’autre de deux collèges "spécialisés" : celui du Plessis et un autre à Talencé, près de Bordeaux. Tous deux accueillaient des jeunes filles que l’on renvoyait des établissements scolaires parce qu’enceintes. Elles restaient dans ces internats le temps de la grossesse, cachées du reste de la société. Au Plessis, il y avait en permanence une trentaine de filles dont les plus jeunes avaient 13 ans. Elles étaient encore des enfants.

La grande majorité d’entre elles avaient été violées. Or, à cette époque, il était interdit d’avorter, y compris en cas de viol. Des femmes mouraient des suites d’avortements clandestins.

Voir : http://leplus.nouvelobs.com/contrib....

Notes :

[1Union des Familles Laïques

[2Loi Neuwirth du 19 décembre 1967 abroge par ailleurs la loi scélérate du 31 juillet 1920 qui interdisait toute contraception

[3Loi du 17 janvier 1975 portée par Simone Veil relative à l’interruption volontaire de grossesse


Dans la même rubrique

Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84