Marseille au CIRA le 1er octobre
Article mis en ligne le 30 septembre 2016
dernière modification le 19 septembre 2016

par K.S.
logo imprimer

Le samedi 1er octobre 2016 à 17 heures :

De sueur et de sang : mouvements sociaux, résistances populaires et lutte armée dans l’Argentine de Perón (1943-1976) par Guillaume de Gracia

L’Argentine, fut une autre grande terre de l’Anarchie avec l’Espagne, l’Italie ou la France. Cette présence libertaire, si elle a intéressé nombre de chercheurs (surtout dans les cercles hispanophones et anglophones), semble pourtant se stopper net dans leurs écrits avec l’arrivée au pouvoir de Juan Domingo Perón via un pronunciamiento (un coup d’État) et du péronisme. Pourtant, la véritable subculture libertaire qui s’est créée après 60 ans de présence massive du mouvement anarchiste dans le monde ouvrier argentin, rejaillit fréquemment dans l’histoire du pays, notamment, au cours des trente années que se proposent d’étudier ce livre. [1]

Centre International de Recherches sur l’Anarchisme 50 rue Consolat, 13001 Marseille (entrée libre)

Notes :

[1Guillaume de Gracia, De sueur et de sang : mouvements sociaux, résistances populaires et lutte armée dans l’Argentine de Perón (1943-1976), Syllepse, 2016. 288 pages. (Coyoacán).


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84