Guerres, attentats et catastrophes

dimanche 13 novembre 2016
par  K.S.
popularité : 5%

13 novembre et 14 juillet… Et auparavant, et ailleurs dans le monde, combien de dates fatales, combien de guerres, de massacres de masse, combien de morts, de blessés, de destructions de ressources alimentaires et hydriques…

Des attaques meurtrières au nom d’une conception inhumaine et militariste (pardon pour ce truisme) d’une religion. Aujourd’hui, principalement, l’islam. Autrefois, il n’y a pas si longtemps, le christianisme, « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens »... Mais aussi, au 20ème siècle, au nom du « sens de l’Histoire » et de l’instauration d’un avenir radieux…

Que dire ? Aucune cause ne peut justifier l’usage de la violence et du meurtre. Ni la défense de telle ou telle patrie ou territoire, de telle ou telle croyance, de telle ou telle idéologie.

« Tuer un homme ce n’est pas défendre une doctrine, c’est tuer un homme. » dit Sébastien Castellion dans Contre le libelle de Calvin (voir "Sébastien Castellion, un penseur libre méconnu" http://penselibre.org/spip.php?arti...).

(gravure de Franz Masereel)

De fait, prendre des nouvelles du monde, c’est le plus souvent démoralisant. Tel pays porte au pouvoir un millionnaire populiste, partisan de la torture, raciste, sexiste et fier de l’être. Ici et là, les droits humains sont journellement bafoués, prison, fouet, torture, peine de mort. Libertés de pensée et d’expression interdites, droit au blasphème réprimé comme crime ou comme délit. Inégalités criantes un peu partout. Budgets de guerre infiniment plus dotés que ceux de la santé. Réfugiés se heurtant aux barbelés, aux murs, risquant leur vie pour fuir les bombes, ou la faim… Destruction de la nature et de la biodiversité au nom du progrès et en fait pour le profit. Etc…Etc… Les humains ne se contentent pas des catastrophes naturelles (dont ils sont dans certains cas en partie responsables), il leur faut ajouter une industrie de la mort, de petite ou grande ampleur.

La tentation est grande de se replier sur soi, de fermer bouche, yeux et oreilles, de juste savourer les quelques petits moments heureux, quand il y en a.

Et pourtant, quelques un(e)s continuent à dire, à écrire, à manifester, à se réunir, à mener diverses actions. Probablement parce qu’en réalité, on ne peut – du moins certaines et certains – s’abstraire de ce qui se passe tout autour. Évidemment, la mondialisation amplifie la connaissance de tout ce qui choque et révolte. Le champ s’élargit encore aux autres espèces vivantes notamment les animaux dont on ne peut plus dire que tous sont des machines dépourvues de sensibilité et d’intelligence.

Cette attitude qui entraîne vers les autres en souffrance, que ce soit par de petits gestes ou par un engagement de plus grande ampleur, c’est en fait l’entraide.

Tendance tout aussi importante dans l’évolution des espèces – notamment humaine – que la compétition que l’on veut voir partout à l’œuvre. L’entraide n’est pas le propre de l’homme, d’autres espèces la pratiquent également. Mais l’humain serait un être libre. Que faire alors de cette liberté sinon tenter de faire pencher la balance du côté de la paix, de l’attention bienveillante aux autres, de la protection des plus fragiles ?

La solidarité, la défense des droits humains et non-humains, sont sans doute à même d’éclairer nos vies et d’y apporter un peu d’espoir.

Léonore


Brèves

1er décembre 2016 - 1er décembre : Journée pour les Prisonniers pour la Paix

Le 1er décembre de chaque année, l’Internationale des Résistan(te)s à la Guerre et ses membres (...)

6 août 2016 - Le 6 et le 9 août 1945

Ne pas oublier : Le 6 août 1945, à Hiroshima (Japon), le feu nucléaire de la première bombe A, (...)

14 juillet 2016 - Bêtise et méchanceté humaine :

Corrida, jusqu’au bout de l’absurde et de la haine du vivant : La mère du taureau Lorenzo qui à (...)

2 juillet 2016 - Les vidéos du colloque ’Animal politique’

Le 2 juin 2016 à l’Assemblée Nationale, le Colloque ’Animal politique’ a été organisé par 27 (...)

14 juin 2016 - Appel d’Amnesty

Jeux olympiques, coupe du monde et violences policières – voir : http://info.amnesty.be/adserver2/co..