Marseille "Petite séance de christianisation de l’espace public"
Article mis en ligne le 28 décembre 2016
dernière modification le 21 décembre 2016

par K.S.
logo imprimer

Sous ce titre, David Coquille, rédacteur de La Marseillaise, raconte comment l’Esplanade située devant La Major, cathédrale de Marseille, a été rebaptisée, le 15 octobre dernier, « Esplanade Jean-Paul II, pape de l’église catholique », le tout en grandes pompes, et en présence de tous les élus, exceptés les communistes. Il s’agissait, selon le maire Jean-Claude Gaudin, de faire « s’agréger autour de lui toutes les composantes de la "mosaïque marseillaise" dont il s’emploie à préserver l’harmonie dans la coexistence. »

Le rédacteur poursuit :

« Sur la façade de la cathédrale de style byzantin, un immense portrait du pape polonais en aube blanche était déployé. A l’exception semble-t-il des élus communistes, aucun d’eux n’a boudé ce pieux rendez-vous pour honorer ce saint pape dont ils n’ont pourtant pu oublier sa légendaire hostilité aux prêtres-ouvriers, au préservatif ou encore sa haute considération pour "l’homosexualité, une faute morale en soi" ».

« Gaudin qui ne s’arrête jamais de faire de la politique même sur un parvis de cathédrale s’est encore courbé devant " l’Église catholique qui dans ce diocèse n’ouvre pas que des écoles dans les quartiers privilégiés mais bien au contraire ouvre des collèges dans des lieux où les élèves ne sont pour la plupart pas des Chrétiens". »

Et de conclure « Sa laïcité, on l’a compris c’est avec un gros encensoir. » Bien dit !

Source : http://www.lamarseillaise.fr/marsei...


Dans la même rubrique

Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84