« Remballe ton pape ! Pourquoi nous nous opposons à la venue de Benoit XVI »

dimanche 27 juillet 2008
par  K.S.
popularité : 7%

Sous ce titre, plusieurs organisations dont AlternativeLibertaire invitent à manifester et à signer une pétition.

En effet, Les 12, 13 et 14 septembre prochain, le Pape Benoît XVI (Joseph Ratzinger) sera pour la première fois en France, invité par Nicolas Sarkozy. Cette présence du Chef du Vatican, cautionnée par l’Etat français, est inacceptable et constitue une attaque contre le principe même de Séparation des Eglises et de l’Etat. [1]

[*Des attaques contre la laïcité instituées par la loi :*]

Les atteintes à la laïcité se multiplient.

Il y a d’abord les déclarations du président (qui, en tant que plus haut représentant de la république, devrait plus que d’autres être tenu au devoir de réserve !) :
Après avoir accepté ouvertement le titre de chanoine du Vatican, confirmant sa position sur une « laïcité positive » qui ne devrait pas avoir « le pouvoir de couper la France de ses racines chrétiennes » il persiste en déclarant que « dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé ».

Dans le domaine de l’enseignement, une « éducation civique » fera place à une « instruction civique et morale » incitant à l’obéissance aveugle aux règles.

Autre exemple : en 2007, Christian Vanneste, député UMP-CNI du Nord, a envoyé à des établissements scolaires l’ouvrage « Homme et femme, il les créa », condamnant les théories de l’évolution et l’homosexualité. Là, nous ne sommes pas loin de la propagande créationniste !
Quant à Christine Boutin, actuelle ministre du logement et de la ville, elle fait partie du Conseil Pontifical pour la famille du Vatican, et son cabinet ministériel compte un prêtre, Jean-Marie Petitclerc.

[* Malédictions bibliques : *]

Benoit XVI revient à la tradition la plus étroite et misogyne de l’Eglise en rappelant cette parole de la Genèse (3, 16) « Le désir te portera vers ton mari, et celui-ci dominera sur toi  ». Il ajoute que « les femmes qui le désirent librement pourront consacrer la totalité de leur temps au soin du ménage […], tandis que celles qui désirent avoir d’autres activités pourront le faire, avec des horaires adaptés, sans être mises devant le choix de devoir sacrifier leur vie de famille. » Quant au droit à la contraception et à l’avortement : « le plaisir sexuel est moralement désordonné quand il est recherché pour lui-même, isolé des finalités de procréation et d’union.  »

Chacune à sa place, évidemment. Toutefois, n’y aurait-il pas une légère contradiction avec le célibat des prêtres et des nonnes, qui devraient contribuer au renouvellement des générations et montrer l’exemple en fondant d’exemplaires familles ! Ce qui pourrait éviter, en partie du moins, des errements pédophiles que le pape vient justement de condamner.

Tout aussi grave, en refusant la majorité des moyens de contraception, il y inclut le préservatif qui permet de se protéger de nombreuses maladies sexuellement transmissibles et, notamment, du virus du Sida (VIH).

La Bible elle-même condamnant l’homosexualité, Benoit XVI considère « l’inclination particulière de la personne homosexuelle » comme « un comportement intrinsèquement mauvais du point de vue moral ».

En contradiction avec les engagements sincères de chrétiens auprès d’immigrés, le pape soutient que l’on doit rester « dans le respect de la loi faite pour assurer le bon déroulement de la vie sociale. »

[(Les organisations signataires de cet appel à pétition déclarent :

« Nous sommes contre la violence et les discriminations de l’Eglise. Nous sommes pour le droit de faire ce que nous voulons de notre corps, sans avoir à répondre à une norme, à une esthétique, qu’elle soit religieuse, sociale ou idéologique. Nous sommes pour le droit de choisir nos sexualités, sa/son/ses partenaires. Nous réaffirmons que l’accomplissement des femmes ne passe pas par la maternité, qu’elle n’est pas un destin biologique mais doit rester un choix.

Nous exigeons :

que l’Eglise ne s’immisce pas dans la politique,

que l’Eglise arrête de faire des déclarations criminelles,

que les gouvernements français mettent tout en place pour s’affranchir de l’idéologie catholique,

le libre accès et la totale gratuité des moyens de contraception et de l’avortement. »)]

Signataires : Marche mondiale des femmes, Panthères roses, Alternative libertaire, Offensive libertaire et sociale, Scalp

On peut s’associer à la pétition : remballe_ton_pape@hotmail.fr et trouver plus amples informations sur AlternativeLibertaire.org


[1A noter : On objecte souvent que le pape est invité non en tant que chef religieux mais comme chef d’Etat. Hypocrisie manifeste : alors que l’unité italienne avait fait de Rome, dans son intégralité, sa capitale, c’est Mussolini avec les accords de Latran en 1929 qui institue le Vatican et ses 44 hectares Etat indépendant, donne à l’Eglise catholique un statut spécial et un dédommagement financier pour la « perte » de ses anciens états pontificaux.
On peut se demander pourquoi les Alliés qui avaient combattu le nazisme allemand et le fascisme italien ont pu reconnaître un tel Etat.
Mais au fait, pourquoi les dirigeants de la France libérée en 1944/45 n’ont-ils pas remis en cause le concordat d’Alsace-Lorraine, manifestement contraire à la Loi de séparation des Eglises et de l’Etat ?


Brèves

24 juillet 2013 - Jacques Prévert :

"Les religions ne sont que les trusts des superstitions."
(Spectacle /1952)

26 juin 2013 - Ne pas oublier Amina :

Pétition :
http://www.avaaz.org/fr/petition/FR...
et articles http://penselibre.org/spip.php?arti.

24 mai 2013 - Religion modérée...

"Une religion est modérée lorsqu’elle n’a pas de bras armé ; ou quand elle cesse d’y recourir. Ou (...)

31 janvier 2012 - Nice : Défense de la laïcité

"Pour un service Public
de la PETITE ENFANCE"
Vendredi 10 Février de 18h.30 à 20h
Plus de (...)

3 octobre 2010 - Lourde (s) bavure...

Le 13 septembre dernier : un convoi de pèlerins italiens à destination de Lourdes sur un train de (...)