Le samedi 7 avril au CIRA : "Non-violence dans la révolution syrienne"
Article mis en ligne le 25 mars 2018
dernière modification le 1er avril 2018

par K.S.
logo imprimer

Samedi 7 avril à 17 heures :

La révolution syrienne 2011-2013 : auto-organisation et désobéissance civile auto-organisation et désobéissance civile

 [1]

par Guillaume Gamblin et Pierre Sommermeyer

« La Syrie est notre guerre d’Espagne ! » Ce cri poussé en 2013 par un universitaire français était un appel au secours qui ne fut pas entendu. La liquidation de cette nouvelle « révolution inconnue » par les troupes du Franco syrien se dissimule sous le manteau de la lutte contre Daech. Le livre qui sera présenté rassemble tout à la fois des témoignages originaux, des analyses et des reproductions de peinture murales exprimant tout à la fois douleurs et volonté de lutte. La pensée anarchiste est présente à travers la façon dont l’anarchiste Omar Azziz conçoit les conseils de la Syrie révolutionnaire qui sont ainsi mis en œuvre. Dans la rue ce sont les façons de faire, tout à la fois la non-violence et la désobéissance civile qui sont employées. Les femmes comme les hommes en sont parties prenantes. 

Entrée libre

CIRA (Centre international de recherches sur l’anarchisme), 50 rue Consolat, 13001 Marseille, tel 09 50 51 10 89 Courriel : cira.marseille@gmail.com Sur Internet : http://cira.marseille.free.fr

Notes :

[1Non-violence dans la révolution syrienne. Les Éditions Libertaires & Silence, 2018. 120 pages. (Collection Désobéissances libertaires)


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84