Paris le 8 juin "sciences critiques" : "Le transhumanisme, entre critiques et résistances"
Article mis en ligne le 2 juin 2018

par K.S.
logo imprimer

Vendredi 8 juin de 19h à 22h30 :

"Le transhumanisme, entre critiques et résistances"

Soirée-débat organisée par Sciences Critiques
En présence de :
- Roland Gori, psychanalyste et professeur émérite de psychologie et de psychopathologie clinique à l’Université Aix-Marseille.
- Jean-Michel Besnier, philosophe des sciences et des techniques à l’Université Paris-Sorbonne.
- Philippe Borrel, réalisateur du film « Un monde sans humains ? »
- Anne-Laure Boch, neurochirurgien, médecin des Hôpitaux de Paris et docteur en philosophie.
- Cédric Sauviat, polytechnicien et président de l’Association Française contre l’Intelligence Artificielle (AFCIA).
- Sarah Dubernet, infirmière et spécialiste des nanotechnologies.

Selon les prédictions du chercheur en cybernétique Kevin Warwick, « il y aura [à l’avenir] des gens implantés, hybridés, et ceux-ci domineront le monde. Les autres, qui ne le seront pas, ne seront pas plus utiles que nos vaches actuelles gardées au pré. » Ce scientifique britannique pronostique que « ceux qui décideront de rester humains et refuseront de s’améliorer auront un sérieux handicap. Ils constitueront une sous-espèce et formeront les chimpanzés du futur. » Pour Raymond Kurzweil, futurologue américain, « dès les années 2030, nous allons, grâce à l’hybridation de nos cerveaux avec des nanocomposants électroniques, disposer d’un pouvoir démiurgique. »

Né de la convergence des nanotechnologies, des biotechnologies, des technologies de l’information et des sciences cognitives (NBIC), le projet transhumaniste, qui vise à « augmenter » l’être humain – voire à le remplacer par un post-humain –, se développe imperceptiblement et insidieusement au cœur des laboratoires et des start-ups des pays industrialisés, de la Silicon Valley (Etats-Unis) à la Chine, en passant par l’Europe.

Or, cette idéologie, cette « nouvelle religion » (Laurent Alexandre), qui tend à bouleverser le devenir de l’humanité, progresse sans qu’aucun débat démocratique et citoyen n’ait jamais eu lieu.

- Lieu : Fondation Charles Léopold Mayer pour le progrès de l’homme (FPH)
38 rue Saint-Sabin – 75011 PARIS
Accès : métros Chemin-Vert (ligne 8) et Bréguet-Sabin (ligne 5)

- Entrée libre et gratuite (dans la limite des places disponibles). Accueil : à partir de 19h.

- « Verre de l’amitié » offert à l’issue de la rencontre.

- Pour tout renseignement complémentaire : redaction@sciences-critiques.fr.

En savoir plus : https://mailchi.mp/459b3b2f2c05/rap... et
dossier spécial sur le transhumanisme : https://sciences-critiques.fr/categ....


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84