Richard Dawkins
{Pour en finir avec Dieu}
Article mis en ligne le 8 octobre 2008
dernière modification le 29 septembre 2008

par K.S.
logo imprimer

« Ce n’est pas parce qu’une question peut être formulée dans une phrase grammaticalement correcte qu’elle a un sens ou qu’elle mérite de retenir notre attention et d’être prise au sérieux. Et même si c’est une vraie question, ce n’est pas parce que la science ne peut y répondre que la religion le peut. » [1]

« La présence ou l’absence d’une super-intelligence créatrice est sans équivoque une question scientifique, même si en pratique, elle n’est pas, ou pas encore, résolue. Il en va de même pour la vérité ou la fausseté de chacun des récits de miracle sur lesquels se fondent les religions pour impressionner les foules de croyants. » [2]

« Même si la religion ne faisait pas d’autre mal en soi, sa propension gratuite et soigneusement entretenue à diviser – elle cultive et cède volontiers à la tendance naturelle du genre humain à favoriser son groupe et à pénaliser les autres – suffirait pour en faire une force du mal importante dans le monde. » [3]

Notes :

[1Richard Dawkins, ’Pour en finir avec dieu}, p.65/66.

[2Richard Dawkins, ’Pour en finir avec dieu}, p.68.

[3Richard Dawkins, ’Pour en finir avec dieu}, p.273.


Mots-clés associés

Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84