1er décembre : Journée des Prisonniers pour la paix
Article mis en ligne le 1er décembre 2018

par K.S.
logo imprimer

Chaque année, le 1er décembre, l’Internationale des résistants à la guerre (IRG) [1] et ses membres célèbrent la Journée des Prisonniers pour la paix. Beaucoup d’entre eux sont des objecteurs de conscience, emprisonnés pour avoir refusé de rejoindre l’armée. D’autres ont mis en œuvre des actions non-violentes afin de perturber la préparation à la guerre. À cette occasion L’IRG publie les noms et l’histoire des personnes emprisonnées pour des actions en faveur de la paix.

Chacune, chacun peut montrer son soutien à ces prisonniers-prisonnières par l’envoi de cartes postales, rédigées et signées individuellement, ou à plusieurs. On peut trouver les noms et adresses des prisonniers en se rendant sur https://www.wri-irg.org/fr/node/471....

Quelques conseils pour ne pas risquer de nuire aux prisonnier[e]s pour la Paix :

• Toujours poster ses cartes dans des enveloppes ;
• Inscrire le nom et l’adresse de l’expéditeur sur l’enveloppe ;
• Être créatif et bavard : envoyer des photos de votre quotidien, des dessins...
• Dire aux prisonniers ce que vous faites pour arrêter guerres et préparatifs de guerres ;
• Ne rien écrire qui peut causer des problèmes au prisonnier ;
• Penser à ce que vous aimeriez recevoir comme courrier si vous étiez en prison ;
• Éviter de commencer par : « vous êtes si courageux, je ne pourrais jamais faire ce que vous avez fait » ;
• Ne pas attendre de réponse du prisonnier ;
• Si vous ne parlez pas la langue du prisonnier, essayez votre anglais, mais sachez que même en français votre message est porteur de plaisir ;
• Et se rappeler, l’an prochain cela peut être vous...

Notes :

[1Internationale des résistants à la guerre (IRG), un réseau international de groupes de base antimilitaristes et pacifistes, travaillant ensemble pour un monde sans guerre


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84