Antimilitaristes anarchistes non-violents
Barthélemy de Ligt (1883-1938) Pierre Ramus (1882-1942)

par K.S.

" Pierre Ramus et Barthélemy de Ligt ? Mais qui sont ces parfaits inconnus ? C’est ce à quoi répond cette publication. Aujourd’hui, la confusion politique règne partout. Des mouvements sociaux, inconnus jusqu’alors, font irruption sur la place publique. Des revendications contradictoires se font jour. Celles qui comportent des éléments nationalistes se font entendre de plus en plus fort. Dans ce bruit, dans cette fureur, le parcours de ces deux hommes, leurs écrits comme leurs discours peuvent servir à éclairer les choix à venir. " [1]

En effet, ce livre, tout en faisant découvrir ou mieux connaître ces deux figures de l’anarchisme non-violent, apporte des éléments de réflexion bien utiles aujourd’hui.

Pierre Ramus et Barthélemy de Ligt sont contemporains, nés respectivement en 1883 et 1882. Vivant dans des pays différents, l’Autriche et les Pays-Bas, ils se retrouvent l’un et l’autre confrontés au militarisme et à la guerre :

" Ils vont suivre des chemins différents qui vont pourtant les amener à la conclusion suivante : l’antimilitarisme est incontournable mais le refus de servir en est la pierre de touche. Refusant de participer à la guerre de 1914-18, Ramus, objecteur de conscience, sera emprisonné. De Ligt, alors pasteur, sera banni de plusieurs provinces du sud des Pays-Bas tout en développant une intense activité de soutien aux réfractaires et aux insoumis. " [2]

A contre-courant d’un "imaginaire libertaire [qui] se nourrit abondamment des «  exploits révolutionnaires  » qui ont jalonné l’histoire du mouvement anarchiste depuis ses débuts" il s’agit là d’une pensée et d’une pratique visant à mener vers une société libertaire et non-violente. En particulier, Ramus démontre clairement le lien intrinsèque entre l’État et la violence, De Ligt met l’accent sur le nécessaire accord entre fin et moyens. Le refus d’obéissance, mais aussi la création de réseaux et de structures alternatives nous parle de notre monde actuel à la lumière des engagements de ces deux prédécesseurs.

Antimilitaristes anarchistes non-violents
Barthélemy de Ligt (1883-1938) Pierre Ramus (1882-1942)

Collectif Désobéissances libertaires

Atelier de Création Libertaire (ACL), Mai 2019, 156 pages.