Parc national des Calanques

mercredi 5 novembre 2008
par  K.S.
popularité : 4%

Le 10 octobre dernier, le conseil d’administration du Groupement d’Intérêt Public des Calanques a voté l’avant-projet du Parc National des Calanques.
Lancé voici une décennie, l’idée de Parc national a fait son chemin. De très nombreuses manifestations (photo : le 7.6.08) ont rappelé régulièrement le souci des associations de voir le site naturel classé [1] figurer dans le cœur de Parc.

Manif du 7 juin 2008

Ainsi le 18 octobre le collectif « Un Parc national pour les Calanques » insistait encore sur cette nécessité, pour enrayer la destruction à plus ou moins court terme d’un site exceptionnel par l’urbanisation galopante et la pression des promoteurs. L’étape suivante verra le lancement de la concertation (terme officiel) entre les « acteurs du territoire » c’est-à-dire les collectivités, associations, usagers, scientifiques, etc. Après quoi le dossier sera transmis au ministère de l’Environnement. Durant l’année 2009 le GIP continuera études et concertations pour constituer le dossier d’enquête publique.

Le Président du GIP, Guy Tessier, maire (UMP) des 9ème et 10ème arrondissements de Marseille, indiquait que ce vote du 10.10.2008 marquait « le point de départ d’un processus règlementaire qui doit durer de 18 à 24 mois et permettre d’affiner à la fois les contours du futur par cet le mode de gouvernance qui lui sera appliqué » [2].

Le périmètre retenu pour le Parc national dans l’avant-projet voté par le Conseil d’administration du GIP peut sembler satisfaisant, car englobant dans la partie « cœur » [3] la totalité du site classé - moins les sites « inscrits » étiquetés comme « noyaux villageois », ce qui constitue déjà une sérieuse entorse.

Mais il faut rester prudent. En effet, le même Guy Tessier s’exprimait en ces termes dans le numéro 412 [4] de Marseille L’Hebdo : « La définition du périmètre est par nature une étape clef du processus. Aujourd’hui la loi nous fait obligation de définir un périmètre potentiel maximal tant à terre qu’en mer. De fait, le périmètre proposé est très ambitieux, mais il va forcément évoluer en fonction des concertations que nous devrons mener en cours d’année 2009 avec l’ensemble des acteurs du massif, et plus précisément les municipalités et les habitants. »
Traduction : par « évoluer », comprendre : « se réduire »…

Rien n’est joué.

S.K.S.


[1voir les articles précédents de la rubrique « amoureux des calanques »

[2Cité dans La Provence du 10.10.2008

[3c’est-à-dire bénéficiant de la protection maximale

[4du 8 au 13 octobre 2008


Brèves

31 mai 2008 - Marche pour les calanques

TOUS LES AMIS DES CALANQUES sont invités à manifester ensemble
Pour un vrai Parc des Calanques (...)

28 avril 2008 - Protection des calanques

Le Mardi 6 mai à 18h30, au Laboratoire de Physique – Amphithéâtre « Charve » à l’Université de (...)

9 mars 2008 -  Amoureux des Calanques

Les amoureux des Calanques sont invités à participer à une réunion d’information publique organisée (...)