Soin pastoral et covid19

par K.S.

Trouvé sur le site de l’UFAL cette information [1] : « Dans un communiqué du 23 mars 2020, le conseil scientifique COVID-19 instauré par le Président de la République pour " éclairer la décision publique " considère " le soin pastoral " comme " essentiel dans toute réponse à une crise épidémique ". Il recommande donc la " création d’une permanence téléphonique nationale d’accompagnement spirituel inter-cultes". »

Bien évidemment, l’UFAL s’alarme de ce nouvel accroc à la laïcité, sous prétexte de répondre à l’anxiété des populations face à l’épidémie de covid19 : « Un conseil institué officiellement par le Président d’une République laïque auprès d’un ministre se doit de respecter absolument la liberté de conscience, et de ne reconnaître aucun culte — principes constitutionnels. ». En effet, seuls les responsables (et non les représentants) de certaines confessions sont invités à soutenir le moral de leurs coreligionnaires, et même si des « " autorités morales " non religieuses » (Obédiences maçonniques, Fédération nationale de la Libre-Pensée, Comité Laïcité République) ont été également contactées, il reste qu’elles « sont par définition exclues du soin " pastoral " prêché par le comité scientifique… »

Conclusion de l’UFAL :

« Certes, nul ne nie l’importance des facteurs moraux et psychologiques dans la lutte contre une épidémie. Il appartient à tout culte, comme à toute association non confessionnelle, de s’organiser pour soutenir ses ressortissants. Mais au nom de quoi les responsables de quelques cultes monothéistes seraient-ils plus fondés que n’importe quelle autre association convictionnelle, philosophique ou humanitaire, à apporter ce soutien moral ? Et au nom de quoi se permettraient-ils de le faire à d’autres que leurs adeptes ? Les religions, comme toute autre conviction, sont affaires privées. Elles ne sont pas " d’intérêt général ". Un " conseil scientifique " de la République n’a en aucun cas à leur reconnaître le monopole de la vie morale et spirituelle. »

Et la mienne : L’obscurantisme lui aussi devrait être confiné !

Léonore