Des nouvelles du Traité sur l’interdiction des Armes nucléaires (TIAN)

par K.S.

« 2021, le début de la fin des armes nucléaires !

Comme nous vous l’annoncions en janvier 2020, cette année a été celle du TIAN. En douze mois, nous sommes passés de 34 à 51 États parties et de 80 à 86 signataires :
• 6 signatures en 2020 : Belize, Soudan, Mozambique, Malte, Zimbabwe, Niger.
• 17 ratifications en 2020 : Paraguay, Namibie, Belize, Lesotho, Fidji, Botswana, Irlande, Nigeria, Niue, Saint-Christophe-et-Nevis, Malte, Malaisie, Tuvalu, Jamaïque, Nauru, Honduras, Bénin.

2021 va voir l’arrivée de nouveaux États permettant de poursuivre l’universalisation de ce texte. Les États africains (Algérie, Mozambique, Zambie) et francophones (Congo, Côte d’Ivoire, Madagascar, Niger, Togo) seront aux avant-postes - le Bénin et le Niger ayant ouvert la voie - suivi des États sud-américains (Chili, Guatemala, Colombie) et au minimum d’un État européen (Liechtenstein)...

À ces chiffres et pour vous montrer que le TIAN s’inscrit de plus en plus dans la communauté internationale et que la diplomatie avance par étape, il faut aussi savoir que 130 États ont voté à l’ONU une résolution invitant " tous les États qui ne l’auraient pas encore fait à signer le Traité, à le ratifier, à l’accepter, à l’approuver ou à y adhérer dès que possible ". »