OTAN Contre sommet : après la manif
d’autres échos...
Article mis en ligne le 8 avril 2009

par K.S.
logo imprimer

Pour contrebalancer les infos des médias, prompts à relayer les versions officielles et le point de vue des « braves gens », renouvelons notre invitation à visiter
http://otan.divergences.be/ qui propose plusieurs vidéos très instructives, des reportages et aussi une rubrique « chroniques du contre sommet » dont voici quelques extraits :

" Le contre sommet s’est terminé par une manifestation monstre, entre trente et soixante mille personnes étaient annoncées par les médias."

"Il y en a eu 10 000 selon la police et trente selon les organisateurs, du côté français du pont de l’Europe, et une autre dizaine du côté allemand. Malgré quelques incidents, pas ou peu d’interpellation, pas de blessés graves. Tous les ingrédients sont en place pour que les initiateurs du projet puissent parler de succès.

Notre propos sera autre. Une manifestation c’est avant tout un acte de communication. Quand cela se passe dans une ville, on peut espérer communiquer vers ceux qui nous regardent. Quand cela a lieu dans le désert, comme celle de samedi, les manifestants ne peuvent que se parler à eux-mêmes, ou dans le vide ou bien les deux. Cela donne des résultats quasi surréalistes. "

" A contresens de ce qui était prévu, sans retour possible en arrière, suivant une sono désespérément à côté de la plaque, lançant des consignes incompréhensibles à plus de cinquante mètres autour, la manifestation a fait son petit tour au milieu de nulle part, puis prise entre le noir des partisans de la guérilla urbaine et le bleu des forces de l’ordre s’est extraite en désordre de ce qui restera dans la mémoire militante sous l’appellation de « la défaite du Port du Rhin."

"Nous avons tenté de sortir de l’encerclement en prenant des chemins de traverses qui nous ont ramené sans pitié entre les deux fronts.
D’un côté une immense barricade de palettes, de l’autre une barrière de robocops bleus et de BAC déterminés à en découdre."

[*«  Le dimanche soir, pépère sortait bobonne pour aller sur place voir en vrai ce qu’ils avaient vu la veille à la télé. Embouteillage monstre pour quelques photos. »*]


Mots-clés associés

Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84