Sur Raforum
Victor SERGE : L’affaire Toulaév
Article mis en ligne le 24 octobre 2009

par K.S.
logo imprimer

Sur R.A.Forum, http://raforum.info/spip.php?article5650 :

une très intéressante note de lecture sur le roman révolutionnaire de Victor Serge, L’affaire Toulaév
 [1] dont voici un bref extrait, mais tout vaut la peine d’être lu :

" « Les vieux du parti s’évitaient les uns les autres, pour ne pas se regarder en face, ne pas se mentir ignoblement en face par lâcheté raisonnable, ne pas trébucher sur des noms de camarades disparus, ne pas se compromettre en serrant une main, ne pas s’accabler en ne la serrant point. » (Victor Serge)

Il y a des meurtres qui naissent de rien, d’une lubie passagère, d’une folie inattendue. On voit ce personnage s’ébrouer, il semble normal ou presque, il vient de sourire à une femme ou d’apprécier un steak à la terrasse d’un café, il n’a rien d’un héros ou d’un bourreau et soudain, on tourne la page et du sang recouvre ses mains, un corps gît à ses pieds, et lui regarde la scène d’un air éberlué : « C’est moi qui viens de faire ça ? » Kostia, ouvrier dans le Moscou de la fin des années 1930, qui assassine sous le coup d’un emballement soudain une huile du parti (Toulaév) inopinément croisée dans la rue, fait partie de cette catégorie. Il tue, il a ses raisons (bonnes, les raisons), mais cela ressemble plus à un accident qu’autre chose."

Notes :

[1PRÉFACE. NON ÉTEINT (L’AFFAIRE VICTOR SERGE) Par Susan Sontag
Editions Zone, 2009. 396 p.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84