Au sein de l’Europe confessionnelle

par K.S.

Une internaute nous informe d’un fait divers qui vient de se passer en Suède :

"Un musulman qui se rendait à un entretien d’embauche a refusé de serrer la main de la représentante de l’entreprise et de la regarder dans les yeux au nom de sa religion : l’islam. Suite à ce comportement inacceptable, les allocations chômage ont été retirées à cet homme. Il s’est tourné vers la justice qui lui a donné raison et lui a accordé 6000 euros de dommages et intérêts. La médiatrice de l’équivalent suédois de la Halde et les juges ont ainsi fait passer la liberté religieuse avant la lutte contre le sexisme… un bel exemple alors qu’aujourd’hui, plus que jamais, on reparle des violences faites aux femmes…

Peu importe qu’il s’agisse de l’islam, du christianisme, du judaïsme : il s’agit ici d’obscurantisme religieux. "

L’association "Les athées en action / Atheists in Action" [1]
a contacté les médias et les politiques suédois afin de leur faire part de sa désapprobation devant ce non-sens démocratique.

Selon http://www.pyepimanla.com :

"Après le protestantisme luthérien, l’islam est la seconde religion en Suède et elle est en voie de progression. La religion musulmane s´étend depuis ces vingt dernières années avec les immigrants de pays à majorité musulmane comme l´Irak, la Bosnie-Herzégovine, le Liban, la Turquie, l’Iran, la Somalie, et les musulmans berbères, le Maroc, l´Algérie, etc. La plus ancienne mosquée est la mosquée Nasir dans la ville de Göteborg et les plus célèbres sont celles de Malmö et de Stockholm. Il y a 145 imams, dont 45, formés par le gouvernement."

SKS


Dans la même rubrique

0 | 5

Islam et laïcité
le 18 juillet 2019
par K.S.
Nasrin Sotoudeh
le 27 avril 2019
par K.S.
Mai 68 : les révélations d’un ex-pape
le 13 avril 2019
par K.S.
Le Diable, assurément !
le 26 février 2019
par K.S.
Laïcité et « grand débat national »
le 5 février 2019
par K.S.