03."Laïcité en danger"

Thème de l’Université populaire tenue le 10 avril dernier au Théâtre Toursky à Marseille.
vendredi 27 avril 2007
par  K.S.
popularité : 6%

Le soir du 10 avril 2007, à l’initiative de Richard Martin, la scène du Toursky s’est transformée en tribune pour accueillir, devant une salle bien remplie, plusieurs intervenants sur le thème de la LAICITE EN DANGER.
Richard Martin lut, pour commencer, un très beau texte de Jaurès (actuellement souvent cité par ceux qu’il aurait combattu à son époque) ; texte liant indissolublement laïcité et démocratie.

Pierre Cassen montra que loin d’être une exception française, la laïcité était perçue comme un exemple dans d’autres pays.

Cependant, les deux interventions suivantes soulevèrent des questions-clés.
Michèle Vianès, [1]
féministe engagée, stigmatisa à l’envie la position des religions vis-à-vis des femmes ; christianisme, judaïsme, islam, hindouisme, ont en commun de tout faire pour cantonner les femmes dans une position de soumission, voire d’esclavage. Aujourd’hui, alors qu’en Europe les femmes ont pu conquérir des droits et des libertés individuelles, l’islam, particulièrement dans ses versions fondamentalistes, leur impose des restrictions allant jusqu’à l’enfermement (à la maison ou sous le voile), légitime les mauvais traitements, les mutilations, éventuellement la mise à mort.

[*Mais comment soutenir les droits de chaque individu – féminin ou masculin – alors que sont avancés les arguments du particularisme culturel ? Que faire face à des croyants pour qui le religieux n’est pas du seul domaine privé ? Comment critiquer l’islam sans être considéré comme raciste ? Faut-il autoriser le voile par respect des différences ou le refuser en tant que symbole de soumission et signe ostensible d’appartenance religieuse ? *]

Et puis, mis sur le devant de la scène, l’islam, par ses demandes pressantes de reconnaissance, ne risque-t-il pas d’ouvrir une brèche dans une laïcité déjà si souvent mise à mal, brèche dans laquelle pourraient s’engouffrer les autres religions ?

A cela, Henri Pena-Ruiz [2]
répondit en refusant de différencier, autrement que par leur incidence historique, les différentes formes de cléricalisme et d’intégrisme pouvant aller jusqu’à l’usage systématique de la terreur. Et de rappeler les croisades, l’inquisition, les horreurs franquistes etc. Les communautarismes réclament des droits et des libertés dont ils privent en leur sein leurs membres. A l’inverse de la laïcité qui donne à chaque individu la possibilité de se construire avec ses propres convictions.

Sans une « justice sociale », la laïcité a peu de chance de réussir. Voir le projet sarkosien d’un capitalisme sauvage dont les plaies seraient pansées par un « supplément d’âme » grâce à une religion concordataire.

Des micros baladeurs permirent ensuite à bon nombre de spectateurs de s’exprimer. Les femmes qui prirent la parole, dont certaines directement concernées par le poids des diktats religieux, surent rappeler que la question de la laïcité se vit au quotidien, jusque dans ses vêtements et dans son corps. Alors le voile ? NON, NON, NON, ont-elles dit.


[1Présidente de « Regards de femmes ».

[2Maître de conférences à l’Institut d’études politiques de Paris, auteur entre autres de « Dieu et Marianne », P.U.F. 1999.


Portfolio

JPEG - 4.6 ko

Brèves

24 juillet 2013 - Jacques Prévert :

"Les religions ne sont que les trusts des superstitions."
(Spectacle /1952)

26 juin 2013 - Ne pas oublier Amina :

Pétition :
http://www.avaaz.org/fr/petition/FR...
et articles http://penselibre.org/spip.php?arti.

24 mai 2013 - Religion modérée...

"Une religion est modérée lorsqu’elle n’a pas de bras armé ; ou quand elle cesse d’y recourir. Ou (...)

31 janvier 2012 - Nice : Défense de la laïcité

"Pour un service Public
de la PETITE ENFANCE"
Vendredi 10 Février de 18h.30 à 20h
Plus de (...)

3 octobre 2010 - Lourde (s) bavure...

Le 13 septembre dernier : un convoi de pèlerins italiens à destination de Lourdes sur un train de (...)