Quand le rouge-gorge...

par K.S.

Quand le rouge-gorge est venu près de la fenêtre,

l’abricotier éparpillait son or au vent.

J’ai allumé le feu.

La femme au cœur de rose,

aux yeux de ciel et aux mains de papier,

mange une pomme.

Sur la table,

le chat observe prudemment

quelques arbouses dans une assiette noire.

Chez la voisine,

volets fermés et porte close,

pas de fumée. Midi sonne...

Dans la forêt, en silence,

le vélo glisse sur la piste,

sans effort.

Tiède et douce et longue,

la pluie tombe sur le sentier.

Qui donc est nu devant la mer ?

L’air soyeux et parfumé

vibre...

Mais le soir et le froid s’annoncent.

Les bûches de chêne,

dans le grangeot bien rangées,

une à une passeront au feu.

Le cul sur le carrelage,

yeux ouverts dans la nuit,

comme indifférent, le crapaud veille...

André Bernard


Dans la même rubrique

0 | 5

Je connais tous les contes
le 26 août 2019
par K.S.
Petit Papa Noël
le 21 décembre 2018
par K.S.
L’Homme et la Couleuvre
le 18 décembre 2018
par K.S.
En ces temps de commémoration : un poème d’Eugène Bizeau
le 10 novembre 2018
par K.S.
La Visite
le 17 décembre 2017
par K.S.