Jacques Ellul
Dans « Anarchie et christianisme »

par K.S.

Jacques Ellul :« Anarchie et christianisme  » [1]

Jacques Ellul

« La première constatation fondamentale, c’est que toutes les religions quelles qu’elles soient sont à l’origine de guerres, de conflits, qui finalement sont beaucoup plus graves que les guerres purement politiques ou arbitraires des souverains, puisque, dans ces guerres provoquées par la « religion », c’est la question de la Vérité qui est devenue centrale : l’adversaire devient l’incarnation du Mal et du Mensonge, donc il doit être totalement éliminé. Ceci est parfaitement exact. Exact pas seulement pour les religions traditionnelles mais aussi pour les religions nouvelles qui les ont remplacées : la Religion de la Patrie, la Religion du Communisme, la Religion de l’Argent, par exemple. Toutes les guerres qui se font au nom d’une croyance religieuse sont des « guerres inexpiables », comme, une fois, une guerre de Rome.  » (page 39)