Armée : hors des écoles !

mardi 5 avril 2011
par  K.S.
popularité : 6%

L’édito du site de l’IRG (Internationale des résistants à la guerre) du 26 mars 2011 est consacré à la présence de l’armée dans les établissements scolaires :
« Armée : hors des écoles ! » : une thématique relativement peu courante à l’Internationale des résistant/e/s à la guerre malgré l’importance de la problématique. Comme le montre ce numéro du Fusil brisé [1], la militarisation de nos systèmes éducatifs — que ce soit à fins d’endoctrinement de la jeunesse ou à fins de recrutement dans les armées — est bien une problématique extrêmement importante. »

dessin paru sur le mensuel Union pacifiste de septembre 2009

L’article d’ Andreas Speck (http://www.wri-irg.org/fr/node/12561) du 31 mars 2011 mis en ligne par Tikiri cite pour commencer une phrase du pacifiste allemand Kurt Tucholsky [2] :« Le 1er août 1914, c’était trop tard pour de la propagande pacifiste, c’était trop tard pour de la propagande militaire – en fait, les militaristes n’ont eu alors qu’à récolter ce qu’ils avaient semé 200 ans auparavant. Nous devons semer à notre tour.  »

Andreas Speck donne des informations sur la présence de militaires dans l’enseignement de divers pays, par exemple en Turquie, en Allemagne, en Angleterre ou en Israël (articles en anglais http://wri-irg.org/node/12556 et http://wri-irg.org/node/12560, http://wri-irg.org/node/12551), précisant que « cette propagande militariste destinée à faire germer les valeurs militaristes dans l’esprit des enfants a pour but d’empêcher ceux-ci, une fois adulte, de remettre en cause l’existence et l’utilisation des armées. »

dessin paru sur le mensuel Union pacifiste de février 2009

Comment résister à cette propagande auprès des enfants ?

Réclamer un accès équivalent pour les mouvements pacifistes parait difficile à réaliser, l’armée bénéficiant de moyens logistiques sans comparaisons avec les possibilités de pacifistes. Ou exiger que l’armée soit totalement interdite de présence dans quelque école que ce soit. Et puis, l’éducation à la paix est-elle compatible avec un système éducatif comprenant une violence structurelle toujours présente : pression de la notation, règles autoritaires et dans bien des pays l’uniforme et les règles vestimentaires afin d’étouffer toute expression individuelle. La résistance existe le plus souvent à l’échelle individuelle mais elle devient efficace quand elle s’organise, ainsi aux États-Unis d’Amérique [3] ou en Allemagne [4].

La conclusion de l’article est sans ambiguïté :

« S’opposer au recrutement militaire dans les écoles ne commence pas seulement quand apparaissent les recruteurs. Il faut commencer par contrer la stratégie du goutte à goutte des militaires en s’opposant à la glorifications de l’armée et de la guerre à l’école, dans tous les aspects de l’enseignement quotidien. Il est nécessaire d’arracher ce qu’a planté l’armée pour semer d’autres valeurs. Il est temps d’ensemencer ! »

« Militaires formateurs ou format...tueurs ? !! »

Le site de l’IRG reproduit aussi un article de l’Union pacifiste (à lire sur http://www.unionpacifiste.org/artic...) signé Henri Amadei
qui traite bien ce sujet pour la France au travers d’une expérience de formation avec ce titre à peine provocateur « Militaires formateurs ou format...tueurs ? !! » sachant que, de par le protocole « Hernu-Savary », les militaires ont organisé dès 1981 des formations continues pour les enseignants.

Charles Hernu, alors ministre de la Défense, déclarait en 1982 [5] : « Il faut arriver à l’armée préparés, et préparés par l’école, le lycée et l’université. Il faut une symbiose avec l’Éducation nationale. » Le but recherché, entre autres, grâce à des activités éducatives : « améliorer l’information des jeunes gens et des jeunes filles sur les nécessités de la défense. » [6]. Mais aussi « afin que l’on cesse de voir, dans certains manuels militaires, des passages scandaleusement antimilitaristes » [7]. Henri Amadei rappelle que la députée de Hauteclocque, présidente de l’association pour l’enseignement catholique, avait fait interdire un livre d’économie de seconde dont une page comparaît des coûts d’équipements civils et militaires.

A noter : le protocole Hernu-Savary sera aggravé par un second (Chevènement-Jospin) et un troisième (par la Droite) - mais aussi par un protocole d’accord Défense-Culture (Hernu-Lang, 24 mai 1983 à Orange, Vaucluse). De même, les ordonnances de janvier 1959, actualisées par le gouvernement de gauche en 1984, permettent à un Conseil des ministres une « mise en garde » du pays : chaque salarié est alors réquisitionné sur son lieu de travail et considéré comme déserteur s’il se met en grève ou désobéit à une instruction.

L’article livre les témoignages argumentés de jeunes enseignants « bénéficiaires » d’une session de formation continue à Bordeaux, en décembre 2010.

Mépris envers les « intellectuels », références religieuses, apologie de la force et des armes, de la discipline militaire, etc.
Petit florilège des propos tenus par ces formateurs particuliers :
« En salle des profs, on entend des conversations d’intellectuels qui ne servent à rien, alors que, nous, dans l’armée on est dans l’action pour la Nation... »
« Nous, il nous faut des discussions rapides car ça débouche sur de l’action. »
« Il n’y a pas de déontologie dans l’Éducation nationale ! »
« Grâce à dieu, grâce à dieu, grâce à dieu, nous connaissons la paix en Europe depuis plus de soixante ans. »
« La paix a été préservée grâce à la bombe nucléaire. »

Beaucoup de stagiaires ont réagi, en quittant la salle et en adressant des témoignages et des protestations à l’Académie.

SKS


[1Le fusil brisé, mars 2011, No. 88

[2Kurt Tucholsky (as Ignaz Wrobel) : Über wirkungsvollen Pazifismus, in Weltbühne, le 11 Octobre 1927, http://www.textlog.de/tucholsky-ueber-pazifismus.html (traduit à partir de la traduction anglaise de A. Speck)

[3National Network Opposing the Militarization of Youth

[4Campagnes régionales Military out of Schools

[5Charles Hernu , Le Monde, 11 juillet 1982

[6Extraits des textes officiels

[7Charles Hernu , Le Monde, 11 juillet 1982


Brèves

1er décembre 2016 - 1er décembre : Journée pour les Prisonniers pour la Paix

Le 1er décembre de chaque année, l’Internationale des Résistan(te)s à la Guerre et ses membres (...)

6 août 2016 - Le 6 et le 9 août 1945

Ne pas oublier : Le 6 août 1945, à Hiroshima (Japon), le feu nucléaire de la première bombe A, (...)

14 juillet 2016 - Bêtise et méchanceté humaine :

Corrida, jusqu’au bout de l’absurde et de la haine du vivant : La mère du taureau Lorenzo qui à (...)

2 juillet 2016 - Les vidéos du colloque ’Animal politique’

Le 2 juin 2016 à l’Assemblée Nationale, le Colloque ’Animal politique’ a été organisé par 27 (...)

14 juin 2016 - Appel d’Amnesty

Jeux olympiques, coupe du monde et violences policières – voir : http://info.amnesty.be/adserver2/co..