Et le 14 juillet de Georges Brassens
Article mis en ligne le 14 juillet 2011

par K.S.
logo imprimer

« Le jour du Quatorze Juillet

Je reste dans mon lit douillet.

La musique qui marche au pas,

Cela ne me regarde pas.

Je ne fais pourtant de tort à personne,

En n’écoutant pas le clairon qui sonne.

Mais les brav’s gens n’aiment pas que

L’on suive une autre route qu’eux,

Non les brav’s gens n’aiment pas que

L’on suive une autre route qu’eux,

Tout le monde me montre du doigt

Sauf les manchots, ça va de soi. »

(Georges Brassens : La mauvaise réputation)


Dans la même rubrique

Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84