L’être humain...
Article mis en ligne le 3 janvier 2012
logo imprimer

Nous avons reçu ce joli texte d’un auteur anonyme.

L’être humain a le droit de vivre auprès de la rivière de son choix.

La rivière a le droit de couler auprès de l’être humain.

L’être humain a droit à l’eau chaude durant les mois d’hiver.

L’être humain a le droit de mourir, mais ce n’est pas une obligation.

L’être humain a le droit de faire des erreurs.

L’être humain a le droit plein et entier de se taire.

L’herbe a tout autant le droit de pousser en silence.

L’être humain a le droit de ne pas exagérément se surestimer.

L’être humain a le droit d’avoir des vues sur l’éternité.

L’éternité a le droit de l’ignorer.

L’être humain a le droit de vouloir comprendre l’univers.

L’être humain a le droit de ne rien y comprendre du tout.

L’être humain a le droit d’être un étranger en ce monde.

L’être humain a le droit d’oublier les prénoms de ses amis.

L’être humain a le droit de lire tous les livres.

Et les livres le droit à une protection très amoureuse de leur part.

L’être humain a le droit généreux de partager tout ce qu’il possède.

L’être humain n’a pas le droit de partager ce qu’il ne possède pas.

Si l’être humain a le droit naturel de cultiver l’amitié,

Le feu a le droit de ne pas aimer l’eau.

L’eau, elle, de craindre le feu.

L’être humain n’a pas le droit de faire pleurer quiconque.

Si l’être humain a le droit d’être incompris,

L’être humain a le droit d’aimer.

L’être humain a le droit de ne pas être aimé, mais c’est concevable.

Le crapaud a le droit de veiller, la nuit, sur l’être humain.

Mais le crapaud a le droit pour lui d’éviter de croiser l’être humain.

L’être humain a le droit de n’être ni remarquable ni célèbre.

L’être humain a le droit simple de protéger le chat.

Le chat a le droit de vivre dans une belle indifférence.

L’être humain a le droit de douter, mais c’est sans obligation.

L’être humain a le droit au bonheur facile.

L’être humain a un peu le droit d’être malheureux.

L’oiseau a le droit d’essayer de rayer le ciel.

Et le ciel de manger l’oiseau.

L’être humain a le droit de ne pas aimer les chiens qui gueulent.

Le chien a le droit d’être chien, mais pas plus.

L’être humain n’a pas droit à la violence, mais ça dépend…

L’être humain a le droit strict de considérer sa propre petitesse.

L’être humain n’a pas le droit d’en rendre un autre coupable.

L’être humain a le droit d’être un individu.

L’être humain a un droit certain de craindre la peur.

L’être humain n’a pas le droit de n’avoir aucun droit.


Dans la même rubrique

0 | 5

La Visite
le 17 décembre 2017
par K.S.
La Ballade des gens qui sont nés quelque part
le 17 décembre 2017
par K.S.
Un poème de Jacques Prévert
le 2 décembre 2017
par K.S.
Les loups noirs (poème)
le 31 juillet 2017
par K.S.
Étranges étrangers
le 1er mai 2017
par K.S.
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84