La grande solitude des enseignants...

samedi 17 mars 2012
par  K.S.
popularité : 5%

Sur l’hebdomadaire Marianne du 3 au 9 mars 2012, un dossier est consacré aux difficultés rencontrées par des professeurs à enseigner certaines matières, tant dans le primaire que dans le secondaire.
Histoire, géographie, biologie, sport, musique, par exemple.

Certains élèves refusent d’assister aux cours, au nom de leurs positions religieuses, et revendiquent même une modification du contenu des cours en fonction de ce qu’ils considèrent comme des vérités intangibles.

Comment réagir face à des attitudes plus ou moins provocatrices, mais aussi fonction de convictions bien ancrées chez les enfants et adolescents ?

Il semble que les cas soient très nombreux, mais les témoignages devant le HCI (Haut Conseil à l’intégration) sont anonymes, et la rédaction de Marianne dit avoir rencontré le même cas de figure, les enseignants craignant d’être identifiés si leur nom apparaissait.

« Epiphénomène ou lame de fond ?  » s’interroge l’auteur de ce dossier, Anna Topaloff.
Aborder Darwin et l’évolution des espèces, parler de la Shoah, de la colonisation, faire un cours d’éducation sexuelle, autant d’occasions de chahut, de départs de la salle de classe, de refus des parents d’envoyer leurs enfants à ces cours ; mais aussi problème en dessin parce qu’il faut reproduire des visages humains ou en musique à cause de chants profanes. Gros souci avec les séances de piscine : en période de ramadan, les élèves musulmans pourraient avaler quelques centilitres d’eau sans compter les problèmes de pudeur liées au port du maillot. « Il m’est difficile de faire la différence entre ce qui relève de la pression religieuse et du simple prétexte pour sécher la piscine » remarque un enseignant.

Au sein même de la classe, c’est la débrouille… Tenir compte des périodes de ramadan pour programmer une séance de piscine, supprimer les matières qui fâchent – par exemple le fait religieux qui fait pleuvoir les plaintes sur les professeurs de la part des parents musulmans, juifs, protestants évangélistes, hindouistes etc… Certains professeurs recourent même aux conseils, voire aux interventions de représentants religieux, ce qui évidemment est contraire au principe de la laïcité.

A leur décharge, déjà confrontés à des classes surchargées et au poids des tensions sociales du monde extérieur, les enseignants se sentent bien seuls face à ces problèmes, dont les Académies semblent peu se soucier.

Une philosophe, Sophie Ernst, considère quant à elle que « la religion n’est qu’un prétexte de plus pour tester les limites du prof. Les élèves ont très bien compris que, s’ils s’engouffraient dans cette brèche, les adultes perdraient encore plus rapidement leur sang-froid, alors ils en profitent. » On aimerait qu’il ne s’agisse vraiment que de cela…

Mais comme le fait remarquer un autre enseignant, l’arrivée d’un nouvel imam dans un quartier change la donne et fait se multiplier des incidents autrefois plus rares. Sans compter les interventions des parents d’élèves. Que ces derniers utilisent la situation pour faire un peu plus de chahut n’est guère surprenant.

Toutefois, n’oublions pas que certains maires, et non des moindres à l’instar de Martine Aubry à Lille, ont instauré des créneaux de piscines municipales réservés aux femmes, avec personnel exclusivement féminin, à la demande des communautés juives et musulmanes. Si la maire d’une ville aussi importante a pu céder à ce type de pressions, ne devrait-on pas accorder plus de soutien et de considération aux enseignants confrontés tout à la fois aux élèves, à leurs parents et à leur Académie ?

En documents joints, ci-dessous, le dossier complet de Marianne.

SKS


Portfolio

Marianne 1.jpg JPEG - 1.8 Mo JPEG - 2.6 Mo Marianne 4.jpg

Brèves

24 juillet 2013 - Jacques Prévert :

"Les religions ne sont que les trusts des superstitions."
(Spectacle /1952)

26 juin 2013 - Ne pas oublier Amina :

Pétition :
http://www.avaaz.org/fr/petition/FR...
et articles http://penselibre.org/spip.php?arti.

24 mai 2013 - Religion modérée...

"Une religion est modérée lorsqu’elle n’a pas de bras armé ; ou quand elle cesse d’y recourir. Ou (...)

31 janvier 2012 - Nice : Défense de la laïcité

"Pour un service Public
de la PETITE ENFANCE"
Vendredi 10 Février de 18h.30 à 20h
Plus de (...)

3 octobre 2010 - Lourde (s) bavure...

Le 13 septembre dernier : un convoi de pèlerins italiens à destination de Lourdes sur un train de (...)