André Bernard :
Chroniques de la désobéissance et autres textes

par K.S.

Avant le téléphone fixe ou mobile et ses messages, avant les mails, avant les débats télévisés, dont on garde trace si peu, il était d’usage, dans les milieux militants, de publier des correspondances et de transcrire les propos d’un conférencier, sous forme de brochure le plus souvent.

C’est l’une des qualités de cet ouvrage [1], qui donne à lire ce qui a d’abord été donné à entendre. On y retrouve le ton familier de la radio, le caractère tout à la fois sérieux et incisif de l’auteur André Bernard.

Il faut saluer l’engagement de ces chroniques, où l’on présente des livres sans se contenter d’utiliser la 4ème de couverture, procédé malheureusement trop fréquent. Quelques textes parus dans divers périodiques viennent faire contrepoint.

D’où l’originalité des propos, groupés autour du thème de la désobéissance.

C’est passionnant : à chaque page, soit on retrouve un titre connu, et on a envie de le relire, soit on découvre une parution qui nous a échappé, et on se promet d’y aller voir de plus près.

Enfin, une « contribution à l’atelier « violence-non-violence » pour la rencontre jurassienne d’août 2012 apportera son lot de « questions pour douter, affirmations à nuancer, négations pour préciser ».

Voilà qui promet des heures de réflexion, d’évasion aussi, et de quoi alimenter les débats.

SKS