Trouvé sur "Divergences"
"Sans clito ou sans culotte ?"
Article mis en ligne le 27 mai 2012
dernière modification le 26 mai 2012

par K.S.
logo imprimer

Sur le numéro de mars 2012, l’auteure, Frida Fado, nous livre dans cet article plein de verve ses réflexions à partir d’un simple fait de la vie quotidienne :

« Vous marchez dans la rue, tranquillement, et une voiture s’arrête à votre hauteur en ouvrant sa fenêtre. Si ça vous est encore arrivé aujourd’hui, vous êtes une femme. Si cette expérience ne vous dit rien, vous êtes un homme.

Le Code du Statut Personnel a beau flirter avec ses 60 ans, rien n’y fait. La femme semble rester marchandise dans l’esprit de beaucoup. Pourtant on a banni la polygamie, mettant ainsi la valeur de la femme à (quasi) égalité de celle de l’homme. On a interdit le mariage coutumier, pour que la femme ne se retrouve pas abandonnée avec les enfants sur les bras… On a légalisé le divorce, l’IVG, la contraception… pour que la femme soit un individu qui choisit. Qu’elle soit autre chose qu’un animal, qu’une propriété. On a pu avoir l’impression que les mentalités évoluées : les filles ont gagné leur place sur les bancs de l’école et de l’université, les femmes continuent d’arracher leur place dans le monde du travail. Mais finalement quelque chose de la régression flotte dans l’air. De manière suffisamment diffuse pour éviter un sursaut général. La faute aux hommes machistes, oui. La faute aussi aux femmes qui continuent la passation d’usages périmés. »

« C’est que la solution n’est pas là. Je pense que la femme n’est pas à cacher.

À déshabiller alors ? Pas sûr.

C’est mon corps, certes, et j’en fais que je veux. Mais pas au point de me transformer en porte manteau, en femme objet, en accessoire à homme. »

Cet article savoureux se conclut ainsi :

« En burqua ou à poil ? Sans clito ou sans culotte ? Moi je choisis de garder les deux. »

A lire dans son intégralité sur :
http://divergences.be/spip.php?arti....


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84