Retour au bercail ?

mardi 26 juin 2012
par  K.S.
popularité : 5%

Dans un article du 14 juin dernier, sur Le Monde, Stéphanie Le Bars [1] évoque les relations entre l’Église et les intégristes successeurs de Mgr Lefebvre [2].

Le Vatican, dans le processus de réintégration des intégristes au sein de l’Église, considère aujourd’hui comme terminée la phase de négociations entre Rome et les responsables de la Fraternité Saint-Pie X, espérant parvenir « … à la pleine communion de la Fraternité sacerdotale saint Pie X avec le Siège Apostolique », la résolution de ce conflit étant l’une des priorités du pontificat de Benoît XVI.

Cependant, du point de vue d’une partie des « lefebvristes » qui obtiendront, tout comme l’Opus Dei, une large autonomie pour la gestion de leurs troupes et de leurs lieux de culte par rapport à l’évêque du lieu, rien n’est complètement joué. A noter que c’est un journaliste américain, membre de l’Opus Dei qui a été choisi comme conseiller en communication de la secrétairerie d’État, récemment mise en cause par les fuites de documents confidentiels dans la presse italienne.

L’un des trois autres évêques ordonnés par Mgr Lefebvre, le Français Mgr Tissier de Mallerais, a indiqué à l’hebdomadaire Rivarol début juin :

"si nous étions réintégrés nous cesserions d’être cette épine enfoncée dans le flanc de l’Eglise conciliaire".

Pour les plus intégristes des intégristes, le dialogue inter-religieux mène "à l’indifférentialisme, alors même que l’Église catholique est la seule voie de salut".

L’auteure de l’article, Stéphanie Le Bars, estime possible mais peu probable un « schisme dans le schisme » les dissidents risquant d’y perdre de nombreux avantages matériels. Reste le cas de l’évêque négationniste, Richard Williamson, qui devrait faire l’objet d’une étude particulière.

Intégralité de l’article sur http://religion.blog.lemonde.fr/201....

Pour mémoire, deux déclarations du fondateur de la Fraternité Saint-Pie X, [3] :

- Le 13 avril 1987, sur la dictature de Pinochet : « Dès qu’un homme se lève pour sauver son pays du communisme et qu’il rétablit l’ordre chrétien, on fait tout pour le discréditer. Il n’y a pas un pays où l’on puisse circuler aussi librement qu’au Chili. ».

- Le 21 juin 1981 : « Voter socialiste, c’est voter contre Dieu. Le programme socialiste fait frémir les enfants ».

SKS


[1Stéphanie Le Bars est journaliste au Monde, chargée des questions de religion depuis mars 2007.

[2Stéphanie Le Bars, "Vers la fin des échanges sans fin entre Benoît XVI et les intégristes ?"

[3citées par Le Monde 2, n° 274, p.59.


Brèves

27 juillet 2016 - Le 27 Juillet sur Ephéméride anarchiste

Le 27 juillet 1924, à La Haye (Pays-Bas) à l’occasion du vingtième anniversaire de la création de (...)

25 février 2014 - A visiter : le site des Giménologues

Plein d’infos intéressantes et remarquablement illustrées sur :
http://www.gimenologues.org

12 juin 2013 - Contre le commerce des armes

L’Union pacifiste de France annonce le congrès annuel du Réseau européen contre le commerce des (...)

18 octobre 2011 - Femmes d’Espagne en lutte

Le site des Giménologues signale la parution, aux éditions ACL (Atelier de création libertaire) du (...)

15 mai 2011 - Éloge de la non violence, de la stratégie et de la patience.

Premiers pas...
Une internaute nous signale cette vidéo qui peut paraître un peu simpliste, (...)