Le discours sur la paix.
un poème de Jacques Prévert
Article mis en ligne le 3 octobre 2012
dernière modification le 17 juillet 2012

par K.S.
logo imprimer

Vers la fin d’un discours extrêmement important

le grand homme d’État trébuchant

sur une belle phrase creuse

tombe dedans

et désemparé la bouche grande ouverte

haletant

montre les dents

et la carie dentaire de ses pacifiques raisonnements

met à vif le nerf de la guerre

la délicate question d’argent.

Prévert


Dans la même rubrique

Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84