Sur le site de Sea Shepherd
Article mis en ligne le 12 août 2012

par K.S.
logo imprimer

Le capitaine Paul Watson, qui a décidé de quitter l’Allemagne après avoir été assigné à résidence pendant 70 jours, adresse un premier message aux sympathisants de Sea Shepherd [1].

Quelques extraits :

« Je suis en ce moment dans un endroit de la planète où je me sens à l’aise et en sécurité, loin des magouilles des dirigeants qui ont fermé les yeux sur l’exploitation de nos océans.

Le gouvernement allemand a déclaré que j’ai trahi leur confiance en quittant le pays, mais ils avaient déjà trahi la mienne. Les autorités allemandes avaient déjà pris une décision politique avant même que le tribunal ait statué, et pendant ma rétention, les japonais négociaient avec l’Allemagne afin d’obtenir mon extradition vers le Japon sur des preuves fabriquées de toute pièce par Peter Bethune, un ancien membre d’équipage de Sea Shepherd.

En 2010, le bateau japonais Shonan Maru #2 avait délibérément heurté et détruit l’Ady Gil, manquant de tuer 6 personnes. Le capitaine japonais n’avait même pas été interrogé, aucune charge n’a jamais été retenue contre lui, les dégâts n’ont jamais été payés, et il a emmené au Japon le capitaine de l’Ady Gil, Peter Bethune, qui a coopéré avec les garde-côtes nippons pour produire de fausses preuves et me rendre responsable de l’attaque, alors que je m’étais opposé à sa décision d’aborder le bateau japonais.} »

Suite et intégralité du texte sur http://www.seashepherd.fr/.

Notes :

[1Littéralement : bergers des mers.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84