Sur le site "Perspectives gorziennes"
"Regards croisés sur l’œuvre du philosophe André Gorz, pionnier de l’écologie politique"

par K.S.

Deux articles de Daniel PAUL :

- "Théodore Monod dénonçait les bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki des 6 et 9 août 1945" (http://www.perspectives-gorziennes....) ;

- "L’hégémonie du travail" citant Hanah Arendt.

Ci-dessous, un extrait de "Condition de l’Homme moderne (The Human Condition, 1958).

"Les idéaux de l’homo faber, fabricateur du monde : la permanence, la stabilité, la durée, ont été sacrifiés à l’abondance, idéal de l’animal laborans. Nous vivons dans une société de travailleurs parce que le travail seul, dans son inhérente fertilité, a des chances de faire naître l’abondance ; et nous avons changé l’œuvre en travail, nous l’avons brisé en parcelles minuscules jusqu’à ce qu’elle se prête à une division où l’on atteint le dénominateur commun de l’exécution la plus simple afin de faire disparaître devant la force de travail (cette partie de la nature, peut-être même la plus puissante des forces naturelles) l’obstacle de la stabilité "contre-nature", purement de ce monde, de l’artifice humain."

(Hanah Arendt)