Athée en Tunisie

par K.S.

Une amie internaute nous signale cet article signé de Thibaut Cavaillès, à Tunis, et paru le 29 août dernier sur le site des Inrockuptibles [1] :

« Athées en Tunisie : passez par la case prison  » avec en avant-propos, ce constat :
« Dans la ville de Mahdia, en Tunisie, être chrétien passe, juif OK, tant que l’on n’est pas sioniste, mais être athée semble inconcevable.  »

Deux chômeurs diplômés, Ghazi Béji et Jaber Mejri , anciens collègues de travail à la gare de la ville, ont voulu exprimer sur Internet leurs idées, avec des textes et des caricatures réputés contraires à l’islam. A la suite d’une plainte d’un citoyen de la ville de Mahdia, les deux internautes sont condamnés en mars 2012 à 7 ans et demi de prison ferme pour notamment atteinte à l’ordre public et aux bonnes mœurs. A l’origine de leur inculpation, un avocat qui enseigne par ailleurs les droits de l’Homme et la liberté d’expression…

Jaber Mejri est emprisonné. Sentence confirmée en appel fin juin. Seul un pourvoi en cassation pourrait lui permettre de s’en tirer à meilleur compte. Ghazi condamné quant à lui par contumace avait réussi à fuir le pays.

Les familles des deux garçons affirment haut et fort être de bons croyants. Jaber serait redevenu pratiquant, sans doute d’après son ami Ghazi après des violences de co-détenus…

Beaucoup d’ habitants de cette petite ville apparemment paisible trouvent justifiées les condamnations de ces deux athées. Et même en Roumanie, Ghazi n’est pas en sûreté, car explique-t-il, « tuer un mécréant est très bien vu dans l’islam des intégristes ».

SKS


Dans la même rubrique

0 | 5

Un nouveau concordat ?
le 7 octobre 2019
par K.S.
Aujourd’hui 17 Août :
le 17 août 2019
par K.S.
Toujours la tentation du concordat...
le 15 août 2019
par K.S.
Islam et laïcité
le 18 juillet 2019
par K.S.
Nasrin Sotoudeh
le 27 avril 2019
par K.S.