Paul Verlaine (1844-1896)
Ballade en l’honneur de Louise Michel
Article mis en ligne le 2 janvier 2013

par K.S.
logo imprimer

Madame et Pauline Roland, Charlotte.

Théroigne, Lucoile.

Presque Jeanne d’Arc, étoilant

Lo front de la foule imbécile,

Nom des cieux, coeur divin qu’exile :

Cette espèce de moins que rien

France bourgeoise au dos facile

Louise Michel est très bien.

Elle aime le Pauvre âpre et, franc

Ou timide, elle est ta faucille

Dans Ie blé mûr pour le pain blanc

Du Pauvre, et la sainte Cécile,

Et la Muse rauque et gracile

Du Pauvre et son ange gardien

A ce simple ; à cet imbécile.

Louise Michel est très bien.

Gouvernements et maltalent,

Mégathérium ou bacille,

Soldat brut, robin insolent,

Ou quelque compromis fragile.

Tout cela son courroux chrétien

L’écrase d’un mépris agile.

Louise Michel est très bien.

Envoi

Citoyenne ! Votre évangile

On meurt pour ! c’est l’Honneur ! et bien

Loin des Taxil et des Bazile.

Louise Michel est très bien.


Dans la même rubrique

0 | 5

La Visite
le 17 décembre 2017
par K.S.
La Ballade des gens qui sont nés quelque part
le 17 décembre 2017
par K.S.
Un poème de Jacques Prévert
le 2 décembre 2017
par K.S.
Les loups noirs (poème)
le 31 juillet 2017
par K.S.
Étranges étrangers
le 1er mai 2017
par K.S.
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84