Fusillés pour l’exemple
Article mis en ligne le 13 janvier 2013
dernière modification le 1er novembre 2015

par K.S.
logo imprimer

Invités par d’autres associations à participer à une réunion pour la réhabilitation des Fusillés pour l’exemple, le vendredi 9 novembre dernier à Marseille, l’Union pacifiste des Bouches-du-Rhône ne pouvant être présente a fait connaître sa position dans le court communiqué ci-dessous :

Quitte à demander la réhabilitation de tous les fusillés pour l’exemple, il faudrait y inclure ceux qui se sont révoltés ouvertement. Cette réhabilitation ne devrait pas consister à les faire rentrer, post mortem, dans le rang, mais à dénoncer non seulement les guerres, mais aussi la hiérarchie militaire et les politiques qui les uns et les autres disposaient de la vie d’autres êtres humains (cela a-t-il changé ?). Enfin, il nous parait contradictoire de se référer à une République qui, pendant des décennies, a enseigné aux enfants de l’école publique le respect de l’armée, le patriotisme le plus stupide, l’aspiration à tuer l’ennemi et à mourir en héros.


Dans la même rubrique

Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84