"Hiroshima"
de Georges Moustaki
Article mis en ligne le 12 juin 2013
dernière modification le 3 juin 2013

par K.S.
logo imprimer

De Georges Moustaki, disparu le 23 mai dernier, voici une ballade pacifiste.

Hiroshima

Par la colombe et l’olivier,

Par la détresse du prisonnier,

Par l’enfant qui n’y est pour rien,

Peut-être viendra-t-elle demain.

***

Avec les mots de tous les jours,

Avec les gestes de l’amour,

Avec la peur, avec la faim,

Peut-être viendra-t-elle demain.

***

Par tous ceux qui sont déjà morts,

Par tous ceux qui vivent encore,

Par ceux qui voudraient vivre enfin,

Peut-être viendra-t-elle demain.

***

Avec les faibles, avec les forts,

Avec tous ceux qui sont d’accord,

Ne seraient-ils que quelques-uns,

Peut-être viendra-t-elle demain.

***

Par tous les rêves piétinés,

Par l’espérance abandonnée,

À Hiroshima, ou plus loin,

Peut-être viendra-t-elle demain,

La Paix !


Dans la même rubrique

0 | 5

La Visite
le 17 décembre 2017
par K.S.
La Ballade des gens qui sont nés quelque part
le 17 décembre 2017
par K.S.
Un poème de Jacques Prévert
le 2 décembre 2017
par K.S.
Les loups noirs (poème)
le 31 juillet 2017
par K.S.
Étranges étrangers
le 1er mai 2017
par K.S.
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84