Sur Divergences 2

mercredi 26 juin 2013
par  K.S.
popularité : 3%

Sur le site Divergences 2, qui en est à son numéro 35 (juin 2013) on trouve un article de Kamel Daoud :

« Les islamistes sont mortels, vont aux toilettes et Dieu ne leur a jamais parlé »

Tout le texte est vraiment intéressant, et peut se lire sur http://divergences2.divergences.be/....

Quelques extraits en avant-goût :

« Quel est le véritable ennemi de l’Islamiste ? D’abord lui-même, puis ceux qui ne sont pas d’accord avec lui et, enfin et surtout, le temps. Le temps est l’ennemi de l’illusion et de l’utopisme. Il en démontre la futilité et l’impossibilité d’arrêter le temps, d’en finir avec la chronologie, l’usure et la relativité ou d’en remonter le cours. C’est le cas des islamistes nés, par hold-up du printemps « arabe » en Tunisie ou ailleurs.
Après avoir bâti leur politique sur le fameux et creux slogan de « l’Islam est la solution », ils ont découvert le « politique », la gouvernance, la responsabilité collective et l’obligation du résultat avant le jugement dernier et le paradis de Dieu. Bons en opposants, mauvais en gérants des affaires publiques, ils ont succombé au travers populistes de leurs mouvements et de ceux de leurs ennemis d’autrefois : autoritarisme, clandestinité des centres de décision (ce n’est pas Morsi qui commande, mais le guide de la secte, et ce n’est pas Djabali qui décide, mais Ghannouchi), manque de vision de relance économique, bipolarisation entre radicaux et modérés et inconstance dans la gestion des djihadistes et des salafistes durs et de la sécurité.
À la fin, c’est le désenchantement et la violence et la débâcle.
 »

« On les disait vainqueurs pour longtemps, avocats du conservatisme des électeurs de base et résultat de l’échec des progressistes et démocrates et on les présentait comme une force première et incontournable. Et on les découvre idiots, naïfs, mauvais joueurs et faibles. »

« …les résistances dites laïques ont été admirables, inattendues, massives et largement suivies. Démontrant que l’offre démocrate n’est pas minoritaire, que la vision et la gestion des islamistes sont désormais perçues comme une menace et pas seulement par les élites des classes moyennes hautes et qu’il y a une vie après les islamistes. Une vie à défendre et à vivre.  »

« Tout n’est pas gagné cependant et l’avenir est ouvert sur l’inconnu. Les islamistes ont pris le pouvoir dans certains pays : au nom de Dieu et pas des urnes.  »
« Car les tunisiens comme les autres découvrent que les fatwas ne se mangent pas et que les islamistes sont uniquement des hommes… politiques, pas des envoyés de Dieu. Une sorte de sécularisation s’opère sous les yeux et à la vitesse grand V. »


Brèves

27 juillet 2016 - Le 27 Juillet sur Ephéméride anarchiste

Le 27 juillet 1924, à La Haye (Pays-Bas) à l’occasion du vingtième anniversaire de la création de (...)

25 février 2014 - A visiter : le site des Giménologues

Plein d’infos intéressantes et remarquablement illustrées sur :
http://www.gimenologues.org

12 juin 2013 - Contre le commerce des armes

L’Union pacifiste de France annonce le congrès annuel du Réseau européen contre le commerce des (...)

18 octobre 2011 - Femmes d’Espagne en lutte

Le site des Giménologues signale la parution, aux éditions ACL (Atelier de création libertaire) du (...)

15 mai 2011 - Éloge de la non violence, de la stratégie et de la patience.

Premiers pas...
Une internaute nous signale cette vidéo qui peut paraître un peu simpliste, (...)