Finalité
Article mis en ligne le 8 juillet 2013

par K.S.
logo imprimer

Un poème d’Esther Granek [1] :

Finalité

Toi qui dis : “L’oiseau chante

pour fêter le soleil…”

Toi qui dis : “L’oiseau chante

pour me charmer l’oreille…”

Ce qui te semble chant

est pourtant cri de guerre.

Cri de propriétaire.

Et avertissement.

***

Crois-tu que les espèces

jusqu’au profond des mers

s’entre-dévorent en liesse

sans souffrance de chair ?

Immense sélection

où tout se perpétue

qu’à travers ton lorgnon

tu admires. Tant et plus !

***

Gigantesque équilibre !

(il te remplit d’émoi…)

Et quand ton être vibre

à voir autour de toi

tous genres, grands et menus

nés pour s’entre-bouffer,

Homme, tu te sens l’Élu

pour qui tout ça est fait !

Notes :

[1Esther Granek, Je cours après mon ombre, 1981


Dans la même rubrique

0 | 5

La Visite
le 17 décembre 2017
par K.S.
La Ballade des gens qui sont nés quelque part
le 17 décembre 2017
par K.S.
Un poème de Jacques Prévert
le 2 décembre 2017
par K.S.
Les loups noirs (poème)
le 31 juillet 2017
par K.S.
Étranges étrangers
le 1er mai 2017
par K.S.
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84