Des nouvelles d’Amina
Article mis en ligne le 20 juillet 2013
dernière modification le 21 juillet 2013

par K.S.
logo imprimer

"Je n ’ai pas peur...

Que je sois gardée en prison pour longtemps cela ne m’importe pas

Je ne suis pas folle, je suis libre

Je suis derrière les barreaux mais je me sens plus libre que beaucoup de gens qui sont à l’extérieur .

Être derrière les barreaux n’est pas plus dur que d’ être à l’extérieur à regarder la dictature religieuse s’emparer de la Tunisie."

Amina , Prison de Messadine le 19 Juillet 2013.

Le Comité de soutien d’Amina Sboui, toujours en prison (voir Amina en danger http://penselibre.org/spip.php?arti...) donne quelques nouvelles qui ne sont pas vraiment rassurantes :

« Selon son avocate Radhia Nasraoui, Amina est désormais accablée d’une nouvelle accusation celle d’outrage à un fonctionnaire dans l’exercice de ses fonctions selon l’article 154 du code pénal tunisien.
Une accusation qui serait survenue suite à sa dernière audience et durant laquelle certains avocats ont parlé du fait qu’Amina leur a révélé des cas de torture dans la prison où elle est incarcérée…

(ARTICLE 125 du code Pénal : est puni d’un AN d’emprisonnement et de 120 dinars d’amende quiconque, par parole, gestes ou menace se rend coupable d’outrage à un fonctionnaire public ou assimilé dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonction).

La situation devient de plus en plus critique, pour AMINA face à un acharnement féroce et injustifié sauf peut être par la haine de la femme qui habite ces dirigeants du gouvernement décidé à faire d’AMINA un exemple pour toutes les femmes qui oseront dans le future faire face à l’islamisme du pays.

Jusqu’à quel point AMINA devrait supporter cette injustice ?
Jusqu’à quel point la jeune et débutante mais non moins efficace militante AMINA tiendra ?
Pourrions-nous les regarder l’oppresser jusqu’à ce qu’elle craque ? et atteindre ainsi du même coup les valeurs qu’elle représente et défend pour que les gens n’osent plus les défendre également et se laissent faire ...

Remarque :

AMINA a de bonnes relations avec les gardiennes ; on a pu le constater le jour du procès. »

Pour contacter le Comité de soutien d’Amina : comitedefenseamina@yahoo.fr.


Dans la même rubrique

Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84