Où passe le pape, la forêt trépasse…
Article mis en ligne le 2 août 2013
dernière modification le 30 juillet 2013

par K.S.
logo imprimer

Non, ce n’est pas un effet toxique direct émanant de « Sa sainteté » mais l’abattage de plus de 300 arbres centenaires, ordonné par l’Eglise sur des terres lui appartenant dans un parc national, de manière à ce que les 800 pèlerins attendus puissent célébrer la messe lors de la visite du Pape au Brésil.

Le tout sans autorisation préalable, qui n’aurait probablement pas été donnée aux dires de la municipalité du lieu, Sao Sebastiao de Itaipu, dans la ville de Niteroi, comme de l’Institut pour l’environnement dont un responsable, Andre Ilha, qui qualifie cette déforestation d’ « acte criminel ».

Les 334 arbres centenaires abattus, étaient tous situés dans une zone tampon à l’orée du parc national Serra da Tiririca, fragment de la forêt tropicale de l’Atlantique menacée de disparition.

Bel exemple pour les participants des JMJ - Journées mondiales de la jeunesse – dont on remarquera l’absence de précision quant aux convictions religieuses des jeunes, qui ne peuvent donc être que chrétiens ?

Plus de détails sur :
- http://www.7sur7.be/7s7/fr/2765/Env...

et sur

- http://www.sauvonslaforet.org/actua....

SKS


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84