Du bon usage des églises
Article mis en ligne le 17 août 2013
dernière modification le 16 août 2013

par Léonore
logo imprimer

La France, depuis la Loi de séparation des Églises et de l’État, est constitutionnellement un pays laïque. En 1905, la télévision n’existait pas encore, c’est vrai, mais aujourd’hui les chaînes publiques sont censées respecter la laïcité. Sont censées… mais sans doute en vertu du "fait social" les informations regorgent de pèlerinages, de fêtes religieuses traditionnelles, de discours du pape, d’images des "JMJ", d’un évêque qui prend sa retraite, de tel monastère ayant besoin de fonds pour réparer ses bâtiments etc…

Comble de désastre, on apprend que des municipalités osent démolir des églises faute de budget pour les entretenir, au grand dam des paroissiens. Or voilà bien une des nombreuses failles de la Loi de 1905 : les communes se sont retrouvées propriétaires des édifices religieux, avec charge de les entretenir, tout en en laissant l’usage aux Églises, catholique, protestante ou orthodoxe. Est-ce là une véritable séparation des Églises et de l’État ?

Personnellement, je suggèrerais aux municipalités de "désacraliser" ces bâtiments, dont certains feraient d’excellentes salles de concert, ou de sport, à l’usage de tous… Quant aux autres, une fois la place nette, quelques logement sociaux seraient les bienvenus, ou même, charité chrétienne oblige, une aire pour les gens du voyage.

Léonore


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84