Des requins et des hommes…
Article mis en ligne le 17 août 2013
dernière modification le 18 août 2013

par K.S.
logo imprimer

Sous ce titre, "La CONVENTION VIE ET NATURE, militant pour la réconciliation de l’humain avec la biodiversité, constatant les accidents générés par la rencontre des usagers de la mer avec deux espèces de requins susceptibles de prendre l’homme pour une proie, demande l’instauration de mesures de protection assurant, à la fois, la totale sécurité des baigneurs et le maintien des populations de requins. Des dispositifs techniques existent et sont mis en oeuvre dans d’autres pays, à savoir la pose de filets au large des plages créant des zones exemptes de prédateurs marins." (Communiqué du 16 Juillet 2013 de la Convention Vie et Nature sur http://www.ecologie-radicale.org/in...)

Par ailleurs, plusieurs associations, entre autres l’ASPAS [1] et Sea Sheperd [2] viennent de lancer un manifeste pour la défense des requins de La Réunion.

Suite aux attaques de baigneurs et surtout de surfeurs, l’État veut procéder dans un premier temps à l’élimination de 90 requins, puis prendre des mesures de “régulation raisonnée” des populations de
requins aux abords de l’île sur le long terme, enfin valider un programme de pêche intitulé « projet CAP REQUIN ». Une pêche qui se ferait, selon le communiqué, aux frais de l’État (et donc des contribuables).

Les associations soulèvent des questions qui évidemment ne vont pas dans le sens du point de vue du Préfet, des pêcheurs et surfeurs. A lire dans le document pdf ci-dessous.

Notes :

[1ASPAS : Association pour la Protection des Animaux Sauvages

[2Littéralement, bergers des mers


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • Manifeste-requins-Reunion.pdf
  • 529.6 ko / PDF

Dans la même rubrique

Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84