"Psychiatrie en contrebande"

samedi 7 septembre 2013
par  K.S.
popularité : 3%

Le Collectif des 39 contre la nuit sécuritaire, l’Institut Collégial pour la santé mentale en Picardie, et l’Institut Collégial pour la santé mentale en Picardie invitent à une rencontre (voir brève http://penselibre.org/spip.php?breve345) avec Patrick Chemla [1] et publie à cette occasion le petit texte ci-dessous, intitulé, tout comme la rencontre, "La psychiatrie en contrebande" :

Il sera ici question d’une certaine psychiatrie, qui, prenant appui sur la psychanalyse, a inventé depuis la 2°
guerre mondiale la Psychothérapie Institutionnelle et le Secteur.

Cette psychiatrie recouvre un ensemble hétérogène qu’il est difficile de nommer, en tout cas pour le
moment. Entre la destruction de l’ordre asilaire ancien produisant le mouvement du Secteur et le lent déclin
des pratiques respectueuses de l’humain, nous avons traversé le plus souvent à notre insu une période
politique qu’il nous faudra caractériser : régression ? Ou marche en avant d’un néolibéralisme articulé avec
toutes les techniques d’instrumentalisation de l’humain ?

Dans cette situation la psychiatrie est redevenue un enjeu politique crucial, mettant en évidence et
condensant tous les processus de destruction des collectifs, de ravalement de l’éthique et de formatage des
subjectivités.

La question peut se poser en termes de résistance, qu’il faudrait articuler avec la construction de lieux de
production d’une contre-culture, où d’autres rapports sociaux s’inventent entre patients et soignants, où une
autre langue se dégage des enjeux de la production marchande et de la démarche qualité.

Nous avons besoin dans ce contexte d’un incessant mouvement de rassemblement de tous ceux qui se
refusent à cette « Nouvelle raison du Monde » (cf Dardot et Laval). Il est également certain que sur le
terrain, dans les institutions, la praxis politique et clinique en passe déjà par l’usage de la ruse (la metis
d’Ulysse) pour tenir bon et transmettre l’essentiel : l’ambiance, le souci de l’autre, l’humour, l’hospitalité au
tout autre et à l’énigme du désir inconscient.


[1Patrick Chemla est
psychiatre, psychanalyste, chef de service au Centre Antonin Artaud à Reims, membre du Collectif des 39,
auteur de divers ouvrages dont Expériences de la folie, Erès 2010, et La fabrique du soin, Erès 2012


Brèves

20 juin - 20 juin : Journée mondiale des réfugiés.

Plus de 5000 personnes sont encore mortes noyées en 2016 en Méditerranée. La France, terre (...)

8 mai - Au mois de mai

En mai 1931, sortie à Paris du premier numéro du mensuel "La Grande Réforme" sous-titré : Organe (...)

1er décembre 2016 - 1er décembre : Journée pour les Prisonniers pour la Paix

Le 1er décembre de chaque année, l’Internationale des Résistan(te)s à la Guerre et ses membres (...)

6 août 2016 - Le 6 et le 9 août 1945

Ne pas oublier : Le 6 août 1945, à Hiroshima (Japon), le feu nucléaire de la première bombe A, (...)

14 juillet 2016 - Bêtise et méchanceté humaine :

Corrida, jusqu’au bout de l’absurde et de la haine du vivant : La mère du taureau Lorenzo qui à (...)