Piégés dans une prison russe
Article mis en ligne le 1er novembre 2013
dernière modification le 31 octobre 2013

par K.S.
logo imprimer

Trente hommes et femmes, équipiers du bateau de Greenpeace l’Arctic Sunrise sont détenus dans une prison russe pour s’être opposés à l’industrie pétrolière dans un des derniers endroits vierges de la planète. Ils sont aujourd’hui réduits au silence et menacés d’accusations de piraterie, alors que leur arrestation dans les eaux internationales viole la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer.

Ils sont besoin de soutien. Voir l’appel d’Avaaz :

http://www.avaaz.org/fr/free_the_ar....


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84