Marseille, au Toursky

Les premières philosophies en Grèce
dimanche 16 février 2014
par  K.S.
popularité : 4%

Université populaire du Théâtre Toursky

Cours de philosophie par Annick Stevens

Printemps 2014 : Les premières philosophies en Grèce

Dates :

les mercredis 5, 12, 19 mars, 2, 9, 16 avril, 7, 14, 21, 28 mai ; de 19 à 21 heures.

Lieu :

Théâtre Toursky, 16 Promenade Léo Ferré, 13003 Marseille (métro National).

Ouvert à tous et gratuit, sans inscription (mais il est recommandé de suivre tout le cycle). Conformément à l’esprit de l’Université populaire, chaque séance comporte un exposé d’un peu plus d’une heure, le reste étant consacré à la discussion, à l’échange d’idées ou aux extensions souhaitées par le public.

Une bonne manière d’entrer dans les questions philosophiques consiste à s’interroger sur ce qui les a motivées au départ, ce qui les a rendues possibles, ce contre quoi elles se sont élevées, ce qu’elles manifestent de nouveau par rapport aux discours déjà existants, et enfin les types de réflexions, de méthodes et de propositions qu’elles ont permis d’élaborer.

La découverte des pensées philosophiques naissantes en Grèce implique une interrogation sur l’interprétation de sources fragmentaires et sur les précautions dont doit s’entourer un regard nécessairement rétrospectif. Moyennant ces précautions, la transmission d’une partie des textes et les témoignages des débats livrent avec abondance le foisonnement de ces pensées multiples, qui, plus encore que par la recherche méthodique de connaissances, sont remarquables par la réflexion qu’elles entamèrent d’emblée sur la possibilité même de la connaissance, sur les notions de vérité et d’être, sur le type de réalité qui se donne aux sens ou à l’intelligence, et, par suite, sur la particularité de l’être humain comme être à la fois sensible et pensant, inscrit dans le monde et se retournant sur le monde pour le comprendre et le transformer. Dans un contexte d’ébullition culturelle et politique, ces premiers philosophes pensèrent aussi les fondements des institutions sociales, interrogèrent les notions de justice et de vie heureuse, découvrirent le relativisme culturel et se demandèrent à quelles conditions un universalisme était possible.

Nous découvrirons l’ensemble de ces questions en parcourant les œuvres conservées des philosophes « présocratiques », jusqu’au jeune Platon et son témoignage sur le nouveau point de départ initié par Socrate. Les documents indispensables seront fournis : repères chronologiques et géographiques, sources et extraits des principaux textes. Aucune connaissance préalable n’est nécessaire !

Pour tout renseignement complémentaire, écrire à : Annick.Stevens@numericable.fr


Brèves

19 juin - Marseille le 20 juin pour la Journée mondiale des Réfugiés

20 juin à 21 h : Journée mondiale des Réfugiés Sous l’ombrière (Vieux-Port) Démonstrations festives (...)

15 mai - Divers salons du livre libertaire et tables de presse

Berne le 26-28 mai (
Le CIRA sera présent le 20 mai à Miramas (13), à Dijon les 20 et 21 mai, à (...)

27 octobre 2016 - Rappel : La domestication du monde - programme de conférences (Paris)

Marjolaine (Paris) : 8 conférences, du 5 au 8 novembre.
Voir : http://penselibre.org/spip.php?arti..

27 octobre 2016 - Rappel : Conférences de Pierre Jouventin :

Trois prédateurs dans un salon – Histoire naturelle du chat, du chien (et de l’homme) – Museum de (...)

16 juin 2016 - Rappel : conférences de l’U. Populaire du Pays d’Aubagne

Université Populaire du Pays d’Aubagne et de l’Étoile (avec notamment le thème de la désobéissance, (...)