"Il faut sauver Meriam Yehva Ibrahim"
Article mis en ligne le 23 mai 2014
dernière modification le 27 mai 2014

par K.S.
logo imprimer

Un tribunal soudanais vient de condamner à mort une soudanaise chrétienne pour « apostasie » et à une peine de flagellation pour « adultère ».

Meriam Yehya Ibrahim, enceinte de huit mois, est actuellement maintenue en détention avec son fils de 20 mois. Cette jeune soudanaise a été accusée d’adultère pour s’être mariée avec un chrétien du Soudan du Sud.

Amnesty International qui considère « Meriam comme une prisonnière d’opinion, déclarée coupable en raison uniquement de ses convictions et de son identité religieuses » a lancé une campagne et appelle à signer la pétition sur le site d’Amnesty : http://www.amnesty.fr/.
Penser libre relaie cette information car il s’agit de liberté de conscience pour laquelle on ne devrait jamais pouvoir être persécuté, emprisonné ou exécuté. Mais une fois de plus on remarquera les atrocités commises régulièrement au nom d’une religion, aujourd’hui l’islam, hier ou ailleurs d’autres, christianisme, hindouisme, etc. les plus virulentes semblant rester les monothéistes. Évidemment, n’est-ce pas, un seul dieu, un seul livre, une seule religion ! Quelle pauvreté d’esprit…

SKS


Dans la même rubrique

Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84