Des nouvelles de Baby-Loup :
Article mis en ligne le 19 juin 2014

par K.S.
logo imprimer

Le site de l’UFAL (Union des familles laïques) publie un compte rendu très détaillé du passage en cours de cassation de la crèche Baby-Loup le 16 juin dernier avec cet article signé par Charles Arambourou :

« Baby-Loup devant la Plénière de la Cour de cassation : dits et non-dits » à retrouver sur :
http://www.ufal.info/feminisme-et-l....

On trouve dans ce texte des éléments de réflexion et de lutte pour la laïcité.

L’auteur rappelle que « En réalité, ce conflit du travail n’est que la partie émergée d’une affaire significative qui doit alerter les citoyens.  ».

En effet, en accueillant 24 h/24 et 7 jours/7 des jeunes enfants dans une zone défavorisée, Baby-Loup a fortement contribué à l’insertion professionnelle des femmes du quartier. Concernant les femmes et leur place dans la société, nous connaissons la position des religions et en particulier celles des intégristes de toutes confessions. La crèche a été la cible d’une offensive communautariste locale, parce qu’elle avait fait le choix de la neutralité religieuse et les menaces et actes de malveillance se multipliant, Baby-Loup a finalement été contrainte de déménager.

En conclusion :

« Nous saurons le 25 juin ce qu’a décidé la Cour de cassation. Quoi qu’il en soit, n’attendons aucune portée trop générale de sa décision si elle est positive (maintien du licenciement), mais craignons le pire si elle est négative. Dans tous les cas, l’intervention du législateur sera nécessaire pour mettre fin au « deux poids, deux mesures » du Code du travail qui favorise indûment les seuls organismes religieux ou politiques. »


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84