Giono : écrits pacifistes le 5 décembre à Gréoux (04800)
Article mis en ligne le 4 décembre 2014

par K.S.
logo imprimer

Vendredi 5 décembre 2014 à 18 h, Avenue Pierre Brossolette, 04800 Gréoux-Les-Bains

Lecture / Spectacle de Lélio Plotton

Giono : écrits pacifistes

D’après Je ne peux pas oublier et Refus d’obéissance, de Jean Giono.
Collaboration artistique : Lola Molina / Conseil scénographique : Auréline Adjadj.

Jean Giono le pacifiste : Jean Giono est un auteur célèbre pour ses nombreux romans mais connait-on l’engagement pacifiste de cet homme qui durant toute sa vie n’a pas cessé d’être meurtri par une guerre qui lui aura volé ses 20 ans ? De 1915 à 1919 Jean Giono est mobilisé et passe deux années au front entre Verdun et le Chemin des Dames.
Son pacifisme est peu présent dans son œuvre mais en 1937 à la veille de la Seconde Guerre Mondiale Giono publie un texte de révolte, Refus d’obéissance. Les pages principales de ce recueil sont celles d’un article, « Je ne peux pas oublier », publié dans la revue Europe en 1934. Dans cet article il exprime son pacifisme intégral, son dégoût de la guerre et du système qui l’a conduit à être soldat. « Je ne peux pas oublier » est certes un texte d’indignation mais c’est aussi un cri d’espoir, un appel aux consciences de son époque. En 1939 et 1944 Jean Giono est arrêté puis emprisonné plusieurs mois à Marseille et Saint-Vincent-les-Forts pour avoir vécu en accord avec ses opinions pacifistes.

En savoir plus : http://www.compagnielela.fr/giono.html.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84