Humour contre nucléaire
Article mis en ligne le 9 avril 2015
dernière modification le 4 avril 2015

par K.S.
logo imprimer


Daté du 1° avril 2015, Michel Gueritte, actif militant anti-nucléaire (http://www.villesurterre.eu/)
, a fait passer un message humoristique dont voici un extrait :

Qui fait courir le bruit :

- qu’une centrale nucléaire c’est dangereux, [1]
- qu’il y a des rejets, [2]
que des enquêtes épidémiologiques ont démontré qu’à proximité des centrales nucléaires il y a avait chez les enfants des leucémies en excès ? [3] et [4]

Des conneries tout ça.

Il n’y a pas de risque.

La preuve, l’association Les Croqueurs de pommes [5] implantent
un verger sous l’abri de la centrale
de CIVAUX !

Incroyable, mais vrai. [6]

Le 11 mars dernier, des pommiers et des poiriers ont été plantés dans une zone de 25 hectares qui avait vocation, initialement, à recevoir les éventuels réacteurs n°3 et 4. Ce doublement des capacités n’étant plus à l’ordre du jour, la nature a repris ses droits à l’intérieur du périmètre clôturé. "Nous souhaitons valoriser cet espace qui préserve la biodiversité", explique le directeur Louis Bellegarde.
Pour l’association des Croqueurs de pomme, cette zone dominée par les immenses tours est idéale pour créer un verger de conservation. "Elle est atypique, c’est vrai, mais nous savons qu’elle va rester en l’état plusieurs décennies, explique son président Robert Caillon. Notre volonté est de sauvegarder le patrimoine des variétés anciennes, pour les prochaines générations."

Grâce aux radionucléides rejetés [7] par les deux petites cheminées des réacteurs on va peut-être obtenir de nouvelles races de pommes génétiquement modifiées…

Des ruches avaient déjà été installées dans ce petit coin de nature, par ailleurs bien connu des botanistes pour sa richesse en orchidées. Quelques-uns ont d’ailleurs des autorisations d’accès pour leurs études. Le site est accessible au grand public quelques journées par an. La prochaine sera le 23 mai, à l’occasion de la fête de la nature, pour une initiation à la macrophotographie. [8]


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.84